Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

CPE
Mercredi 8 Mars 2006

Réaction de Muguette Jacquaint,
(Ouvrière spécialisée)

Députée PCF d’Aubervilliers - La Courneuve - Le Bourget
Maire adjoint de la Courneuve


CPE
Vous savez, Monsieur le Premier ministre, comment les jeunes qualifient votre CPE : Contrat pour exclure de l’emploi sans motif.

Le CPE concentre contre lui une large opposition. Il est rejeté majoritairement, comme en témoignent les 162 manifestations que se déroulent partout dans le pays.

Ce rejet est fondé. Votre priorité c’est la précarité de l’emploi en préférant privilégier le droit d’entreprendre du patronat au droit au travail pour nos jeunes.

La jeunesse de notre pays, rejoint par une majorité de salariés, ne veut pas d’un contrat de travail qui la soumet au droit divin du patronat. Elle ne veut pas d’un contrat de travail qui lui impose 2 ans de mise à l’essai, sans protection, et qui au final peut être rompu à tout moment, sans justification, sans motivation !

Elle ne veut pas de ce contrat de travail qui balaye toutes les recommandations internationales imposant une justification et des protections pour les salariés ! Qui ouvre la porte à tous les abus possibles !

Elle rejette, comme nous, un contrat de travail des plus précaires car moins protecteur que le CDD, c’est dire le recul ! et qui vient sonner le glas du CDI. Si votre plaisir est de satisfaire le MEDEF, notre rôle à nous est de défendre la jeunesse !

Et les 600 000 emplois qui doivent se libérer par an pendant 10 ans en raison des départs à la retraite, doivent être un moyen de créer des emplois stables pour les jeunes. Et non pas une aubaine pour le CAC 40 ! Car sachez bien qu’on ne prépare pas l’avenir sérieusement dans ces conditions en rendant incertaines les conditions de vie de milliers de jeunes.

Monsieur le Premier Ministre, la lutte contre le chômage ne doit pas être le prétexte à la précarité généralisée qui est la cause déjà dans ce pays de la misère et de la pauvreté en particulier parmi les femmes. Aujourd’hui nous disons non au sacrifice de l’avenir de notre jeunesse, et en cela nous sommes soutenus par des milliers de personnes dans le pays. Entendez-les, et retirez le CPE

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile