Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Mardi 2 Janvier 2007

Ils sont moins nombreux et plus discrets que les 100 000 sans-abri qui cherchent à trouver un toit et un peu de chaleur quand l’hiver montre ses griffes. Ils n’ont pas réveillonné dans la rue ; chez ces rois de la finance, le champagne a coulé à flots. 2006 était un cru exceptionnel, 2007 pourrait s’avérer meilleur encore: une formidable accélération des profits et des circulations de valeurs, un Monopoly virtuel où l’on vend et l’on achète%C3%A9conomie)/, où les pions des usines sont balayés ou déplacés, sans égard pour les ravages collatéraux sur les populations concernées.


Champagne pour les profits !
Près de 4000 milliards de dollars de fusions et acquisitions sont au programme. Les fonds d’investissement qui en deviennent les maîtres d’oeuvre sont de véritables pieuvres qui agrippent ici ou là les activités rentables, taillant, restructurant et rejetant si la rentabilité n’atteint pas les 15% annuels du capital investi. Les dividendes du CAC 40 sont à la hauteur : au moins 17%. Ces prélèvements opérés sur l’économie ont de lourdes conséquences. Autant de moins pour l’investissement, la recherche ou la construction d’un développement durable. Il faut faire fort et vite. Quitte à risquer l’avenir de la planète.

L’envolée des profits éclaire crûment l’abîme qui sépare l’immense majorité de notre peuple et ces privilégiés qui possèdent plus que ne produisent annuellement des dizaines de pays dans le monde. La moitié de la population dispose d’un niveau de vie inférieur à 1315 euros pour une personne seule ou 1975 euros pour un couple. 6,86 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté européen et la proportion de ceux qui gagnent le salaire minimum est passée de 11,1% à 16,8% en 2005. En trois ans, la moitié des chômeurs ont perdu leur indemnisation tandis que le nombre des érémistes augmentait de 21%. Chaque année, quatre salariés sur dix voient leur salaire individuel baisser, principalement en raison de la variation de leur durée d’emploi ou de leur durée de travail. La cancer de la précarité ronge le travail.

Le revers des bonnes fortunes du capital, ce sont les difficultés aiguës de la majorité des salariés. Il a bonne mine, Sarkozy, lorsqu’il va verser quelques larmes hypocrites sur le sort des ouvriers des Ardennes ! Quelques semaines plus tôt, il leur avait envoyé les CRS et les gardes mobiles ; quelques jours plus tard, il justifiait la délocalisation et l’expatriation des grandes fortunes. Ne faisons pas de Johnny Halliday le symbole des puissances financières, il reste un baladin invité en bout de table des riches. Son talent n’a d’ailleurs jamais résidé dans la gestion de son patrimoine... Mais son cas et l’approbation spectaculaire de son déménagement en Suisse par le candidat UMP a révélé le fond de la pensée de l’élu de Neuilly : l’argent a toujours raison. Arrogant avec les pauvres qui habitent les cités populaires, Sarkozy est toute humilité pour qui paie l’ISF. Il ne cesse de vouloir baisser les impôts sur les sociétés et la part patronale des cotisations sociales : ce serait alors ça de moins pour les budgets sociaux, l’école, la santé, la retraite...

Qui possède quoi ? Où vont les richesses et les capitaux ? Quel rapport de forces entre le capital et le travail ? Comment l’Etat peut-il peser pour que l’intérêt de tous l’emporte sur les appétits insatiables des plus puissants ? Quelles dispositions d’urgence pour améliorer le sort de 90% de salariés qui peinent aujourd’hui ? Quelle priorité à l’action publique ? Comment donner réellement la parole et le pouvoir de décision à notre peuple ?

Refonder et étendre les cotisations sociales des entreprises

Le programme des communistes : utiliser autrement l’argent, mobiliser tous les moyens pour un autre type de croissance pour financer

-les importants besoins de protection sociale ( santé, accidents du travail, retraites, famille, dépendance),
-la mise en place graduelle d’un système de sécurité d’emploi ou de formation pour tous,
-les nouveaux besoins de formation professionnelle, initiale et continue,
-l’allocation d’autonomie de la jeunesse,

les cotisations sociales sont un outil efficace car elles poussent à intégrer ces exigences jusque dans les décisions de gestion des entreprises. A l’opposé des politiques systématiques d’exonérations de cotisations, nous affirmons le besoin d’une extension du montant de ces prélèvements, tant,

-par l’augmentation de certains taux de cotisation,
-par la croissance de l’assiette salaires,
-par la création d’une assiette supplémentaire sur les profits financiers des entreprises,
-par des outils de modulation poussant à faire croître la base emploi et qualifications,
-par l’extension de mécanismes de bonus/malus, mais aussi
-par la création de cotisations nouvelles.
Simultanément seront mis en déclin la CSG et la CRDS.

Le maître mot du programme communiste[ TAXER les profits]cy

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile