Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Pour le Venezuela le changement climatique est la conséquence du système de production capitaliste. Les conséquences de ce réchauffement climatique touchent essentiellement les plus pauvres - article et traduction Nico Maury



Le vice-président du secteur de la Communication, du Tourisme et de la Culture du Venezuela, Jorge Rodríguez, a lu à Madrid, en Espagne, une lettre du président Nicolás Maduro envoyée aux dirigeants de plus de 196 pays réunis au Sommet sur le climat de 2019.

Dans cette lettre, le président vénézuélien a mis en garde contre les conséquences du capitalisme sur les pays du sud, qui sont "le réservoir naturel de la planète".

"Il ne reste plus de temps ni de marge de manœuvre pour les demi-mesures, les négociations en coulisses, pour faire une déclaration de bonnes intentions. Il n'y a pas d'autre choix que de lutter contre un système de domination totalement prédateur et de défendre ainsi encore plus il a donné la vie et la possibilité de la projeter "

"Nous sommes en première ligne d'extinction de masse en raison de la crise climatique" et, par conséquent, "nous sommes appelés à un véritable développement: humain, vert et parlant le langage de Pachamama".

Il a également souligné que les discussions internationales portant sur le réchauffement de la planète devraient inclure les peuples autochtones. "Les victimes sont toujours les personnes les plus pauvres", a déclaré Maduro dans sa lettre.

Le président vénézuélien réclame une "action mondiale" en faveur de "la maison commune"

Nicolas Maduro demande qu'une "action mondiale" soit lancée en faveur de "la Maison commune".

"J'appelle du Venezuela à une action mondiale inévitable et sans appel pour la défense de l'espèce humaine et de la Maison commune qui nous abrite, afin de vivre en communauté, fraternellement et en harmonie avec la nature".

Maduro a affirmé que "le changement climatique est aujourd'hui une réalité indéniable" et a averti que "si les corrections urgentes ne peuvent pas être appliquées à court terme (...), nous risquons de causer des dommages irréversibles à notre planète et par conséquent, faire face à des calamités climatiques bien plus dévastatrices ". "Celui qui ne veut pas voir l'urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés, c'est qu'il souffre d'une déficience visuelle ou qu'il vit à la Maison Blanche".
Changement climatique : "Il n'y a plus de temps ni de marge de manœuvre pour les demi-mesures" (Nicolas Maduro)

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile