Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Présidentielles 2007 : Candidature de Marie George Buffet avec la Gauche populaire et antilibérale

Lundi 29 Janvier 2007

Comparons les programmes des candidats a l'élection présidentielle: Celui de Nicolas Sarkozy pour l'UMP, de Jean Marie Le Pen pour le FN, Ségolène Royal pour le PS et Marie George Buffet pour la Gauche Populaire / PCF

Thème 1: L'avenir des retraites chez nos "présidentiables"


Comparaison de programmes
Pour Nicolas Sarkozy candidat de l'UMP: Continuer la casse des retraites

-Poursuivre les "réformes" des retraites, initiée par la loi Balladur de 1993 et Fillon de 2003
-Élargir la durée de cotisation à 42 annuités au lieu de 40 aujourd'hui (et 37,5 en 2003)
-Réformer les "régimes spéciaux" des retraites (SNCF, RATP, EDF...) sous prétexte de privilèges face au privé: augmenter le temps de cotisation et modifier le calcul du montant de la pension.

Un programme de rupture, mais pas avec les politiques menée depuis plus de 20 ans, mais avec les acquis sociaux de 1945. Le programme du MEDEF en un mot.

Pour Jean Marie Le Pen du FN: Germinal et le XIXème siècle

-Supprimer les "régimes de retraites spéciaux" car privilèges face au "labeur du privé"
-Modification profonde du système actuel des retraites au profit des fonds de pensions (comme aux USA, avec tout les risques de ruine si il y a une crise boursière)
-Soumettre les fonctionnaires au même régime que le privé
-La "liberté du travail" mis au coeur du système des retraites: fin des acquis sociaux, fin des protections légales dans le travail (comme l'âge mini pour travailler, ou la durée légale du travail)
-Abrogation des 35 heures et retour aux 40 heures (avant 1936)

Bref Ultra libéralisme et dictature du patronat, adieux les droits des travailleurs. Le patronat et le MEDEF ont trouvé aussi un gars qui porte leurs valeurs.

Pour Ségolène Royal du Parti Socialiste: un programme sans volonté

-Pas d'abrogation de la loi Balladur (1993) qui a augmenté la durée de cotisation du privé
-Re-négociation de la loi Fillon (2003), pas d'abrogation, au profit de proposition de mise en place d'un système de fonds de pensions ("épargne salariale" et "fond de réserve des retraites") comme la droite.
-"Réforme" des régimes spéciaux des retraites et mise en place de nouvelles cotisations reposant sur les revenus des travailleurs (comme la CSG)
-Pension doivent approcher le SMIC (sans donner le montant du SMIC)
-La retraite à 60 reste la norme, mais pas la limite légale

Un programme réellement sans ambition, il n'y a vraiment aucune volonté de rompre avec la droite et de tirer les conséquences de 2002: le social libéralisme dans son expression la plus pure.

Pour Marie George Buffet de la Gauche Populaire/PCF: Vivre mieux on y a droit

-Augmentation des minima sociaux de 300 euros et à indexation sur le SMIC afin de ne laisser aucune retraite en dessous du niveau du SMIC.
-Le droit à la retraite à 60 ans rétabli.
-La loi Fillon et les décrets Balladur seront abrogés, pour rétablir un droit à la retraite à 60 ans à taux plein, avec 37,5 années de cotisations, et développer le système de retraite par répartition.
-Permettre la retraite à 55 ans pour les travaux pénibles et insalubres
-L’amélioration concrète et spécifique du droit à la retraite pour les femmes et les salariés aux carrières longues
-La validation des périodes de formation au-delà de l’âge de la scolarité obligatoire.
-Le pouvoir d’achat des retraites doit être revalorisé et ré indexé sur l’évolution des salaires bruts, la revalorisation des retraites agricoles doit être poursuivie.
-Le financement de ces mesures peut être assuré par une nouvelle politique d’emplois et une mise à contribution des revenus financiers du capital, notamment des entreprises, au même taux que les salaires.

Une politique réellement de rupture avec toutes les politiques menées depuis 1984. Une politique faite pour les travailleurs et les classes populaires abandonnées par les grands partis.

ps: je m'excuse de n'avoir pas présenté les autres candidats et partis, mais je me suis cantonné aux grosses formations.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile