Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Allemagne et en ex-RDA

Les élections municipales et des districts se déroulait en Basse-Saxe, région d'Allemagne de l'ouest. Dans ces élections la CDU d'Angela Merkel arrive en tête des élections et le vieux système allemand (CDU-SPD-Grünen) sort victorieux des élections mais l'extrême droite est en embuscade - article et traduction Nico Maury


Elections locales en Basse-Saxe, l'AfD fait son entrée à l'ouest
Scrutin après scrutin, la dynamique dont jouit Alternative pour l’Allemagne (Afd) se confirme. Dimanche 11 septembre, le parti d’extrême droite a une nouvelle fois réalisé de bons scores à l’occasion des élections communales organisées dans le Land de Basse-Saxe.

Si son résultat (7,8 % des voix) est très inférieur à celui obtenu une semaine auparavant en Mecklembourg - Poméranie-Occidentale (20,8 %), il n’en est pas moins notable, compte tenu des spécificités du scrutin de dimanche : une campagne très locale et assez peu politisée, pendant laquelle les sujets chers à l’AfD (immigration, identité) ont occupé peu de place.

Progression de Die Linke lors des Kreiswahlen (élections de districts)

La participation est en légère progression par rapport à 2011 de +0,8 pour atteindre 56,3% de votants.

Pour les élections dans les districts, la CDU arrive en tête avec 34,4% des voix (en recul de 2,6 points par rapport à 2011). Le parti de la Chancelière parvient à faire élire 794 élus dans les districts, une perte de 65 élus qui profite essentiellement au parti d'extrême droite AfD et aux libéraux du FDP. Le FDP progresse à 4,8% (+1,4) et remportent 113 élus (+29).

Les sociaux démocrates du SPD reculent aussi à 31,2% (-1,9) et obtiennent 736 élus, une perte de 100 élus de districts. Les Grünen connaissent cette même attrition, ils passent de 14,3% en 2011 à 10,9% aujourd'hui avec une perte de 81 élus locaux (242 aujourd'hui).

L'AfD fait son entrée dans les conseils des districts de Basse-Saxe. Avec 7,8% l'extrême droite progresse fortement (+4,1) et parvient à faire élire 177 conseillers. Si les résultats sont moins impressionnant qu'en ex-RDA, l'AfD parvient à entrer aussi à l'ouest. Les néonazis du NPD conservent 1 de leurs 8 élus de 2011.

Die Linke, la progression est modeste mais bien réelle. Avec 3,3% des voix (339.878 votes) le parti héritier de l'ex-SED parvient à faire élire 75 conseillers, soit 19 de plus qu'en 2011, où Die Linke avait recueilli 2,4% des voix. Le DKP ne présentait pas de candidats.

Die Linke remporte ses meilleurs résultats dans les districts de Lüneburg (6% et 4 élus), Osterholz (5,5% et 3 élus), Oldenburg (9,9% et 5 élus). Au final Die Linke aura des élus dans tous les districts de l'état (sauf 2).

Dans les élections communales (Gemeindewahlen) Die Linke renforce son implantation

La participation est en progression par rapport à 2011 de +3 pour atteindre 56,1% de votants.

La situation est inchangée par rapport aux élections dans les districts. La CDU arrive en tête avec 35,7% des voix (-1,3) et fait élire 5577 conseillers municipaux, en recul par rapport à 2011 (-486). Les libéraux du FDP avec 4,1% (+1,2) font élire 464 élus municipaux (+150).

Du Coté du SPD les élections montrent aussi un recul. Les sociaux démocrates recueillent 32,1% des voix (-3), et font élire 4659 conseillers (une perte de 770 élus). Chez les Grünen, le recul vu dans les élections de districts est aussi visible dans les conseils municipaux. Les verts allemands passent de 11,3% à 9,1%, ils perdent 241 élus (1048 élus ce dimanche).

L'extrême droite, AfD en tête, avec 2,9% fait entrer 198 élus. Les néonazis du NPD avec 6402 voix (0,2%) gagnent 11 élus (+2).

Pour Die Linke les résultats sont modestes, avec 2,1% (+0,7) les progressistes allemands sécurisent 162 élus (+45). Le Parti Communiste Allemand perd cependant ses 2 élus municipaux.

Tous les résultats détaillés en ligne

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile