Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La France n'est pas aux travailleurs, elle est à 500 familles qui la pillent

Jeudi 13 Décembre 2007

Devant le Parlement européen, Giscard d’Estaing, père du défunt projet de constitution européenne, a retrouvé le moral après avoir lu le mini-traité ou traité de Lisbonne. « En termes de contenu, les propositions demeurent largement inchangées. Elles ont juste été présentées de façon différente... Les gouvernements européens se sont mis d’accord sur des changements cosmétiques à la constitution pour qu’elle soit plus facile à avaler » s’est-il exclamé.


Europe : Il faut un référendum !
On ne peut exprimer plus clairement la morgue revancharde et méprisante des élites vis à vis des peuples.

On ne peut dire plus clairement à quel point M. Sarkozy tente de tromper le peuple en prétendant qu’il aurait fait la synthèse entre partisans et adversaires du projet de constitution européenne, rejeté fortement par les peuples français et néerlandais.

En vérité, le mini traité renforce tous les caractères négatifs de la constitution rejetée : caractère ultralibéral de la construction européenne avec le principe de concurrence accentué ; caractère antidémocratique avec les pleins pouvoirs donnés à la Commission et à la Banque centrale européenne ; caractère militarisé et inséré dans l’OTAN ; caractère antisolidaire avec la mise en cause des services publics, des systèmes de protection sociale et de retraite.

Exactement les orientations que le peuple a déjà rejetées. Pour vérifier s’il maintient son opinion, il faut donc le reconsulter aujourd’hui. Et le divorce qu’il ressent de plus en plus entre les paroles sarkozystes et la réalité de la vie quotidienne ne le conduirait sans doute pas à changer d’opinion. Que valent les imprécations du monarque élyséen contre l’euro fort puisque la monnaie européenne a augmenté de 10 centimes par rapport au dollar depuis qu’il a été élu ?

A-t-il menti ou est-il impuissant à modifier quoi que ce soit ? En attendant ce sont les travailleurs qui trinquent. La gestion de la monnaie unique par la Banque centrale joue contre la croissance et contre l’emploi. Dassault aviation et EADS envisagent de délocaliser des activités dans des zones dollar à cause de cet euro fort. L’austérité qui s’applique avec le refus d’augmenter les salaires, avec les attaques contre les systèmes de protection sociale et de retraite, contre les services publics ou la carte des tribunaux n’est elle pas le fruit de l’application zélée des directives européennes édictées par la Banque centrale et ce fameux pacte dit de stabilité ? D’ailleurs, si Sarkozy était si sûr de ses arguments, il organiserait le débat public et convoquerait un référendum.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile