Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

La pénurie de médecins frappe durement le Brésil depuis que Jair Bolsonara ai décidé de faire partir les médecins cubains. Face à cette situation, plusieurs gouverneurs du nord-est du Brésil, dont Flávio Dino (PCdoB), veulent engager des contrats régionaux pour les faire revenir, sans l'aval de Bolsonaro - traduction Nico Maury


Flávio Dino (PCdoB), gouverneur du Maranhão, veut faire revenir les médecins cubains sans l'aval de Bolsonaro
Les gouverneurs du nord-est envisagent de signer un contrat avec l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), pour faire revenir les médecins cubains. Selon la rubrique Panel du journal Folha de S.Paulo ce lundi (17), l’idée est de reprendre un contrat régional avec l’organisation. Selon Flávio Dino (PCdoB), gouverneur du Maranhão, l'entité a déjà été consultée.

Plus de 8 000 médecins cubains ont quitté le Brésil après avoir été menacés par le gouvernement Bolsonaro.

"OPS a annulé l'accord avec le Brésil et annoncé le retrait de médecins, principalement cubains, peu après la victoire de Bolsonaro. L'incapacité du gouvernement fédéral à remplacer les postes vacants précédemment occupés par des Cubains a laissé 28 millions de personnes sans surveillance, selon le New York Times. Le Ceará est le deuxième État en terme de poste vacant", indique le texte du Panel.

Six mois après que le gouvernement cubain ai annoncé son retrait suite aux attaques du président Jair Bolsonaro, quatre villes brésiliennes sur dix (42%) ne parviennent pas à compenser tous les postes vacants proposés dans le programme.

"Le déficit médical dans ces 2 853 villes a augmenté. Avant le départ des Cubains en octobre, 23% de ces municipalités avaient des postes vacants en raison du retrait des Brésiliens ou du non-renouvellement de contrats d'une durée de trois ans", a déclaré O Globo.

Vermelho, journal du PCdoB

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile