Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Infos Istres, Fos sur Mer, SAN/Ouest Provence

"La gauche a les nerfs à Grans"
Élection . Réélu au premier tour, le maire sortant (PRG) de Grans (Bouches-du-Rhône) doit désormais faire avec la dissidence d’une partie de la gauche municipale.


Grans (Suite) On en parle aussi dans la presse nationale
Après vingt ans de règne sans partage sur le village de Grans, le résultat de l’élection municipale partielle du 23 juillet a dû faire à Yves Vidal l’effet d’une douche froide. Si la liste que conduisait le maire sortant (PRG) de cette bourgade de 3 700 habitants des Bouches-du-Rhône, à quelques encablures de Salon-de-Provence, a été élue au premier tour avec 55,1 % des voix, c’est de peu : 91 voix sur 2 050 votants. Face à elle : une liste d’opposition de gauche, Démocratie gransoise, conduite par l’ex-adjoint (PCF) aux affaires scolaires, Éric Cameler, un facteur de quarante-cinq ans, auquel Yves Vidal a retiré en 2004 sa délégation, ainsi qu’aux autres élus communistes, trop indépendants et trop critiques à son goût. Une première dans ce village, où la liste d’union de la gauche conduite par Yves Vidal en 2001 était seule en lice.

Il faut dire que, depuis lors, les motifs de désaccords se sont multipliés. Premier clash, en 2001 : le maire refuse d’engager les travaux d’aménagement qui permettraient à un enfant handicapé de poursuivre sa scolarité dans l’école primaire du village. Raison invoquée : les travaux coûteraient trop cher, ils ne relèveraient pas de la compétence de la commune. « Ce sont des dépenses qui incombent à l’État. Je n’ai pas refusé d’inscrire cet enfant, d’ailleurs cette inscription ne relève pas de ma compétence, mais de celle de l’éducation nationale (les inscriptions d’enfants doivent être enregistrées à la mairie - NDLR), se défend aujourd’hui l’édile, ancien député. C’était à l’État, pas à la commune, de financer la présence d’une assistante pour s’occuper de cet enfant. » Faux, rétorque Éric Cameler : « L’entretien et l’aménagement des locaux d’une école primaire reviennent à la municipalité, même si elle peut solliciter, dans ce cas précis, des aides. »

En 2003, nouvelle querelle, qui touche une fois de plus au domaine de compétence de l’adjoint communiste. « Yves Vidal a envoyé la police municipale remettre à des élèves, dans l’enceinte de l’école, des factures impayées de cantine, raconte Éric Cameler. Les enfants ont été menacés, à défaut de paiement, d’être exclus de la restauration scolaire. » L’affaire fait grand bruit, la presse locale s’en empare, des équipes de TF1 et du service public y consacrent des reportages. « J’ai simplement fait porter une lettre recommandée non retirée par les parents, à la sortie de l’école », se défend le maire, ajoutant : « Il faut dire que certains d’entre eux sont connus pour faire péter leur RMI au bar. Ceux qui règlent leurs factures en temps et en heure en ont marre de payer pour ceux qui ne font même pas l’effort de faire des dossiers d’aide sociale. » Ambiance...

La suite de cet article de Rosa Moussaoui, ici

De quoi faire trembler Vidal...

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile