Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Histoire du mouvement social et communiste

Dans l'histoire révolutionnaire de la Chine, la Longue Marche est un facteur politique majeur qui permet à Mao Zedong de fonder la République Populaire de Chine 15 ans plus tard. Retour historique sur cette marche héroïque


Il y a 85 ans, débutait la Longue Marche des communistes chinois
L'Armée Rouge ne s'effraie pas de la “Longue Marche”.
Dix mille rivières, mille monts ne sont rien pour elle.
Les Cinq Pics sinueux sont de petites vagues,
Le vaste Wu Mong est une motte de terre qu'on foule aux pieds.
Tièdes étaient les rochers où se brisait la rivière aux Sables d'or,
Glacées étaient les chaînes de fer du pont de la Tatu.
Passé le mont Mien aux mille pieds de neige,
La joie de toute l'armée fut immense.


Mao Zedong (Problèmes stratégiques de la guerre révolutionnaire en Chine, 1936)

Il y a 85 ans, le 15 octobre 1934, débutait la Longue marche (parfois appelée "La Marche de dix mille li" ou "de vingt-cinq mille li"), un périple de plus d'un an, mené par l'Armée populaire de libération et le Parti Communiste Chinois pour échapper à l'Armée du Kuomintang de Tchang Kaï-chek.

Le massacre de Shanghai

La Guerre civile chinoise, qui débute le 12 avril 1927, oppose les nationalistes du Kuomintang (KMT) au Parti communiste chinois (PCC) et elle éclate lors du massacre de Shanghai.

Tchang Kaï-chek, à la tête du Kuomintang (KMT) organise la purge des communistes face à la montée en puissance des ces derniers après le soulèvement des ouvriers de Shanghai pour renverser les seigneurs de guerre locaux. Les communistes et les syndicalistes chinois, conduits par Zhou Enlai, remportèrent la victoire et prirent le contrôle de la ville, à l'exception de la concession internationale.

Drapeau de la République soviétique chinoise
Drapeau de la République soviétique chinoise
Au matin du 12 avril, les gangs des triades attaquèrent en masse les ouvriers de Shanghai. Les troupes du Kuomintang désarmèrent les milices ouvrières. Le 13, l'armée ouvrit le feu sur les ouvriers. Tchang Kaï-chek décréta la dissolution du gouvernement local de Shanghai, ainsi que de tous les syndicats et organisations ouvrières sous contrôle communiste. Plus de 1000 communistes furent arrêtés. Le bilan fit plus de 300 morts et 5000 "disparut".

Des arrestations et des massacres de communistes eurent également lieu dans le courant du mois d'avril, dans les grandes villes chinoises.

Le 1er août 1927 eut lieu le soulèvement de Nanchang, mené par Zhou Enlai et Zhu De (date officielle de la fondation de l'Armée Rouge chinoise qui deviendra l'Armée Populaire de Libération). En septembre, Mao Zedong déclenche le soulèvement de la récolte d’automne dans les provinces du Hunan et du Jiangxi.

L'écrasement de la République soviétique chinoise

Mao et Zhu De vont développer une stratégie basée sur l'implantation rurale et les tactiques de guérilla, aboutissant à la prise de contrôle de plusieurs régions, qui se fédérèrent le 7 novembre 1931, date anniversaire de la révolution socialiste d'octobre, au sein de la République soviétique chinoise. Une république qui couvre environ couvre 50.000 km2 pour 3,5 millions d’habitant.e.s.

De septembre 1933 à octobre 1934, environ un million de soldats du Kuomintang harcèlent la République soviétique chinoise. Le 10 octobre, le principal bastion communiste est anéanti dans le Jiangxi. Le 15 octobre 1934, pour éviter d'être anéantie, l'Armée rouge chinoise décide d'effectuer une retraite stratégique.

Il y a 85 ans, débutait la Longue Marche des communistes chinois
Ainsi débute la Longue Marche. Elle devient le symbole de la résistance des communistes contre les troupes du Kuomintang. Plus de 12.000 kilomètres, seront effectués et onze provinces seront traversées. Il ne restera que 20.000 à 30.000 survivant.e.s à la fin.

Le 19 octobre 1935, l'Armée rouge chinoise atteint la province du Shaanxi, où se trouve des points d'appuis organisés du Parti communiste. C'est à partir de cette région que les communistes entreprendront la reconquête de la Chine contre les Japonais puis le Kuomintang. Le bilan, on le connait, le 1er octobre 1949 , Mao Zedong proclame la République Populaire de Chine sur la place Tian'anmen, à Pékin, en déclarant : "Les Chinois se sont levés".

C'est aussi pendant cette héroïque Longue Marche que Mao Zedong s'impose comme le leader du Parti Communiste Chinois.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile