Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes et communisme en Scandinavie (Islande, Danemark, Norvège, Suède et Finlande)

Initialement prévues en octobre 2020, les élections législatives sont organisées de manière anticipées à la suite d'un scandale aboutissant à la chute de la coalition gouvernementale. Cette coalition perdant sa majorité à l'issue de ces élections - article et traduction Nico Maury


Islande : La gauche islandaise remporte les législatives
Les partis de la coalition de centre-droite lourdement battus

Le Parti de l'indépendance du Premier ministre Bjarni Benediktsson limite la casse, malgré la scission du Parti du centre (10,9% et 7 député.e.s) en arrivant en tête des élections. Cependant il cède 5 député.e.s et en conserve 16 avec 25,2% des suffrages (-3,8). Le Parti du premier ministre arrive en tête dans toutes les circonscriptions du pays.

Parmi les alliés du Parti de l'indépendance, le parti de la Renaissance (fondé en 2016) avec 6,7% des voix (-3,8) conserve 4 de ses 7 député.e.s. Quant au parti de l'Avenir radieux de Óttarr Proppé c'est la déroute. Avec 1,2% des suffrages (-6) l'Avenir radieux perd tous ses député.e.s.

Ainsi la coalition sortante conserve 20 sièges, contre 34, des 63 de l'Althing, le le parlement islandais. Le Parti de l'indépendance étant arrivé de nouveau en tête, malgré un recul par rapport à 2016, son chef Bjarni Benediktsson devrait être chargé d'en prendre la direction, en accord avec la constitution islandaise.

La gauche remporte les élections

Et c'est surtout le Mouvement des verts et de gauche (membre de l’Alliance de la Gauche verte nordique) qui remporte ces élections en s'imposant comme force leader à gauche. Le MVG conduit par Katrín Jakobsdóttir remporte 16,9% des suffrages (+1) et 11 député.e.s (+1).

Le MVG est au coude à coude avec le Parti de l'indépendance dans les deux circonscriptions de la capitale Reykjavik (21,5% et 18,9%) et Nord-Est (19,9%). Dans la circonscription Sud-Ouest, le MVG parvient a atteindre la seconde place (13,6%) loin derrière le parti du Premier ministre.

Les sociaux-démocrates de l'Alliance doublent leur score de 2016. Ils recueillent 12,1% des suffrages (+6,4) et remportent 7 député.e.s (+4).

Le Parti Pirate, avec 9,2% des suffrages (-5,3) conserve 6 de ses 10 député.e.s.

A gauche, Katrin Jakobsdottir pourrait inviter à la table des discussions Sociaux-démocrates et Pirates (contestataires). Mais ils ne totaliseraient ensemble que 24 mandats, trop peu pour atteindre la majorité de 32 sièges. Le ralliement d’un quatrième parti serait aussi indispensable qu’improbable.

Pour les autres partis (à franchir la barre des 5%)

Le Parti du progrès (centriste) remporte 10,7% des suffrages et 8 député.e.s. Il arrive second dans la circonscription du Sud (18,6%) et Nord-Ouest (18,4%).

Le Parti du peuple (un parti rouge-brun) entre au parlement avec 6,9% et 4 député.e.s.

La participation s’est établie à 81 %, une nouvelle hausse.

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile