Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Infos Istres, Fos sur Mer, SAN/Ouest Provence

Mardi 18 Décembre 2007

Le programme municipal de l'UMP d'Istres est sorti, je ne vais pas l'analyser en profondeur comme l'a fait Guy Queytan mais juste prendre le point de l'eau pour montrer comment ils comptent mieux entourlouper les istréens


Istres la quête du Graal de l'UMP
Alors que l'UMP est partie en croisade contre les infidèles païens de gauche qui oppriment (ou "prennent en otage") le peuple de Dieu, le Pape (Sarkozy) ordonne la prise de la Jérusalèm d'Istres (la Mairie) pour le salut de ce bon peuple (du moment qu'il ne râle pas). Maintenant trêve de plaisanteries (vous aurez compris que je raille les commentaires du site istres avec Vous) nous allons démontrer que l'UMP ne propose rien pour faire baisser le prix de l'eau.

Dans leur programme la solution miracle vient de la CONCURRENCE, le remède du bon docteur MEDEF. Il est dit "je suis prêt a dénoncer les contrats et faire enfin jouer la concurrence" dans le but de faire baisser le prix du m3 d'eau. Mais ils semblent oublier que la concurrence n'existe pas dans le domaine de l'eau. A Istres, en 1991 la régie municipale des eaux a été privatisée, en conférant au secteur privé la gestion de l'eau potable et de l'assainissement à la SEERC , filiale de la Générale des Eaux devenue Véolia, par délégation de service public alors même que ce service fonctionnait très bien.

En France seulement 3 groupes contrôlent plus de 80% des régies des eaux: Véolia, la Lyonnaise des eaux et le groupe SAUR. Ces mastodontes oligopolistiques imposent leurs prix très élevés (prix dénoncés par les associations d'usagers) et très supérieurs a ceux des régies publiques municipales, par exemple sur Istres le prix de l'eau est de 218 euros pour 77m3 contre 127 euros pour 77m3 à Martigues.

Pour l'intérêt de la population, les communistes exigent la restitution à la ville d'Istres de la gestion PUBLIC de l'eau et bannir la SEERC loin de pôle vital pour l'homme.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile