Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme au Japon et en Corée

Une élection partielle se déroulait à Tomakomai (171.000 habitant.e.s) pour renouveler une circonscription municipale. Rien de très intéressant, sauf que cette élection partielle voit la victoire d'un candidat communiste, dans un contexte de mobilisation contre le projet de loi de légalisation du jeu et des casinos - article et traduction Nico Maury


Japon : Le projet de loi de légalisation des casinos renforce l'opposition communiste
Opposé à la loi de légalisation du jeu et des casinos, le Parti Communiste Japonais (JCP) a pris la tête d'une coalition politique et sociale visant à dénoncer les choix économiques du gouvernement conservateur de Shinzō Abe. Pour résumer, cette loi ne créera ni richesse, ni ne réduira la précarité des japonais.e.s.

Une élection partielle se déroulait à Tomakomai (171.000 habitant.e.s), le 1er juillet, pour renouveler une circonscription municipale. Rien de très intéressant, sauf que cette élection partielle voit la victoire d'un candidat communiste, dans un contexte de mobilisation contre le projet de loi de légalisation du jeu et des casinos. Projet soutenu par le maire conserveur de la ville, Iwakura Hirofumi (LDP), qui souhaite construire une zone touristique intégrant des casions pour ces derniers.

Avec sa victoire, le JCP renforce son groupe au Conseil municipal , passant de 4 à 5 élu.e.s. Lors de l'élection, Hara Keiji a obtenu 8904 voix (24,5% des suffrages), soit 723 de plus que qu'à la dernière élection (les législatives de 2017).

Le candidat communiste a axée sa campagne sur le fait que le gouvernement municipal devrait utiliser l'argent des impôts non pas à la promotion des casinos, mais à l'amélioration des services médicaux et à l'éducation des enfants.

Le bureau local du JCP à Tomakomai a reçu un appel téléphonique anonyme, d'une personne se déclarant "dirigeant d'une organisation locale du Parti libéral démocrate dans la ville". L'homme anonyme expliquant : "Je suis absolument furieux contre les paroles et les actes du Premier ministre Abe. Je suis en opposition aux casinos, j'ai voté pour Hara."

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile