Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

Désormais il y a 4 prisonniers politiques catalans en grève de la faim. Joaquim Forn et Josep Rull rejoignent Jordi Sànchez et Jordi Turull dans leurs grèves de la faim. Dans une déclaration, ils expliquent qu'il s'agit d'une décision méditée dénonçant la violation des droits dont ils sont victimes - article et traduction Nico Maury


Joaquim Forn et Josep Rull en la grève de la faim illimitée
Joaquim Forn et Josep Rull se sont mis en grève de la faim pour une durée indéterminée. Ils rejoignent Jordi Sànchez et Jordi Turull.

Dans une déclaration commune, Forn et Rull déclarent qu'ils entament la grève de la faim "après avoir réfléchi et compris ce qu'elle suppose et en avoir assumé les risques et les conséquences". Ils expliquent qu'il s'agit d'une "décision méditée, fruit de nombreuses heures d'introspection et de réflexion" et qu'ils ont conclu qu'ils n'avaient d'autre choix que de recourir à "cette forme extrême de protestation pacifique" pour défendre leurs droits fondamentaux.

Le Tribunal Constitutionnel assume le retard dans les procédures et se justifie par la "complexité" du processus judiciaire.




Déclaration de Joaquim Forn et Josep Rull

"Nous annonçons que nous nous associons à la manifestation pacifique que nos collègues, Jordi Sánchez et Jordi Turull, ont déjà lancée et que, depuis mardi à 00h00, nous renonçons aussi volontairement toute prise de nourriture. Nous faisons cela pour dénoncer le blocus que nous subissons pour accéder aux tribunaux internationaux et, en particulier, à la justice européenne que la Cour constitutionnelle impose avec son comportement injuste et arbitraire.

La grève de la faim que nous initions est une mesure extrême de protestation. Nous l’initions après réflexion, en comprenant ce qu’il en est et en assumant les risques et les conséquences. L'injustice que nous subissons, la violation de nos droits fondamentaux et l'arbitraire judiciaire avec lequel nous sommes traités nous légitiment pour prendre cette décision, tout en ayant conscience de l'impact que cela peut avoir sur nos organismes.

Dans la déclaration rendue publique, Jordi Sánchez et Jordi Turull ont expliqué en détail la tactique de retardement et de blocage que la Cour constitutionnelle impose de manière arbitraire à nos avocats, nous empêchant ainsi d'accéder à la justice internationale. Nous partageons pleinement les arguments juridiques détaillés dans cette déclaration.

Nous réitérons notre volonté de défendre notre innocence et d'exercer nos droits avec toutes les garanties qui nous sont refusées et qui peuvent entraîner des dommages irréparables et des dommages pour nos droits fondamentaux et ceux de nos collègues emprisonnés.

Nous réitérons également notre désir de commencer la grève de la faim dans la sérénité et la cohérence qui ont toujours accompagné nos décisions. C’est notre décision méditée, fruit de nombreuses heures d’introspection et de réflexion qui nous a amenés à conclure que nous n’avions pas d’autre choix que d’utiliser cette forme extrême de protestation pacifique pour la défense de nos droits fondamentaux.

Ce n’est pas notre protestation, ni celle de nos collègues, une grève de la faim pour demander un traitement favorable ou une discrimination positive. C'est simplement la seule alternative que nous ayons en prison pour rendre plus visible la discrimination et la violation de nos droits fondamentaux. Nous n'abandonnerons jamais notre lutte pour un procès équitable. C'est l'objectif de notre grève de la faim.

L’attitude arbitraire et irrégulière de la Cour constitutionnelle définit les fondements mêmes de l’état de droit. Ce n'est pas seulement un problème pour ceux qui défendent légitimement et pacifiquement une République pour la Catalogne. C'est un problème de démocratie et un problème très grave pour les citoyens espagnols.

Nous remercions d’avance les marques de soutien et de solidarité que nous pouvons recevoir de la part de tous les individus, groupes et entités qui, dans cette lutte, se sont également positionnés en faveur de la défense des droits fondamentaux.

Nous vous demandons de rester sereins, fermes et convaincus de la légitimité de notre manifestation depuis l’extérieur de la prison. Nous vous encourageons également à partager notre lutte contre le calme, la tolérance, l’attitude civique et le pacifisme. Ce sera sans aucun doute le meilleur moyen de nous sentir proches et de nous aider en cas de difficulté.

Merci pour la solidarité et l’encouragement de l’espoir de toutes les personnes qui, en ces temps difficiles, maintiennent la cohérence et l’esprit de défense des droits et libertés individuels et collectifs. Sans votre solidarité, votre chaleur et votre entreprise ne seraient pas possibles. Nous savons que nous ne sommes pas seuls et c’est ce qui nous rend forts et courageux pour entreprendre des actions de protestation pacifiques telles que la grève de la faim.

Merci pour votre amour"

Quim Forn et Josep Rull

Els Lledoners, le 3 décembre 2018 »

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile