Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

Déclaration de la direction d'Esquerra Republicana (ERC) après le rendu des accusations du bureau du procureur de l'État espagnol contre le gouvernement, le parlement et la société civile catalane - traduction Nico Maury


"L'Etat espagnol a pris sa décision. Le processus vers la République est inévitable" (ERC)
1. L’État continue de nourrir la farce

Ce procès est une farce. Une histoire inventée, avec des preuves, des écrits et des crimes inexistants, une décision est rendue et elle cherche seulement à paraître normale pour dissimuler une farce.

Nous constatons aujourd’hui le fait que, non pas parce que cela était prévu et que cela ne nous empêche pas de nous attrister et de nous rebeller, le système judiciaire espagnol continue d’alimenter la farce et veut condamner la volonté démocratique de tout un peuple. Il veut punir, en faisant souffrir ceux qui ont formé le gouvernement de ce pays, le président et le bureau du Parlement de Catalogne et les membres de la société civile. Il veut condamner tous ces gens, mais en réalité, ils essaient de faire taire la voix de la grande majorité de ce peuple.

2. Ils veulent emprisonner la démocratie parce qu'ils ont peur

Ce procès est une attaque contre la démocratie, les droits fondamentaux, la liberté et la politique. Un seul jour de condamnation est déjà une honte pour la démocratie espagnole. Ce procès ne devrait jamais avoir lieu. Parce que les faits ne sont pas condamnables, les idées et les opposants politiques sont poursuivis.

3. L’État est capable de tout pour l’unité de l’Espagne

L’État espagnol vient de détruire son propre État de droit pour défendre l’unité de l’Espagne. Il se fiche de l'image internationale ridicule qu'il véhicule, du manque de respect du monde démocratique si cela peut garantir l'unité indivisible du royaume. L'État a une nouvelle fois démontré qu'il est absolument capable de tout pour garantir son unité et qu'il n'y a pas de différences entre les partis.

4. Ils ont peur de la démocratie

L’État parlera de violation des lois et de la constitution, de désobéissance, d’une violence qui n’a jamais existé de la part du mouvement pour l’indépendance, pour la démocratie et du droit à l'autodétermination. L’État a tellement peur de la démocratie qu’il a décidé de la réprimer et de tenter de retenir tout un peuple qui veut décider souverainement de ce qu’il veut être. Ils échoueront. Le 1-O nous a autodéterminé et cela ne peut être inversé.

5. La répression est la voie que suis l'État

Le consensus en Catalogne pour la résolution des conflits est la politique, la démocratie, les urnes.
Le consensus avec l’État a été et reste de maintenir l’unité de l’Espagne avant tout, même en misant sur la répression et en recourant à la violence.

Les structures du pouvoir de l’État n’apportent pas la démocratie, mais simplement son implosion. Et cette question ne sera résolue que par la négociation et le vote, jamais avec la répression. Ce sont les Catalans qui décideront de leurs avenirs. La répression ne les aidera pas, elle générer a que de la souffrance. Il y a un an, il y avait des gens en prison, mais les bureaux de vote nous ont fait gagner notre indépendance et ce mouvement ne l'arrêtera pas avec des jugements ou davantage de répression.

6. La prison sera leur défaite

La prison et l'exil sapent le régime des 78 et toute la structure de l'État qui le soutenait. La monarchie, le système judiciaire, les principaux partis politiques, les forces de police, mais aussi les grandes entreprises et les structures qui défendent un système d’intérêts pour maintenir leur pouvoir.

L'indépendance est le mouvement qui fait frémir le régime de 78 et sa structure de pouvoir. Et, malheureusement, pour l’État, ce processus a commencé et ne peut plus s’arrêter car, avec leurs actions, ils vont détruire encore plus rapidement leur propre État. Ce processus vers la République est inévitable.

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile