Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La Suisse rouge, actualité du mouvement ouvrier

C'est une claque électorale pour la coalition de droite-extrême droite menée par le Mouvement citoyens genevois (MCG) et l'Union démocratique du centre (UDC). Hier soir, lors des élections au du Grand Conseil du Canton de Genève, la coalition de gauche est arrivée en tête - article Nico Maury


L'extrême droite battue par la gauche dans le Canton de Genève
Ces élections rassemblaient un nombre record de candidats: 623 pour le Grand Conseil (Parlement du Canton)et 31 pour le premier tour au Conseil d'Etat (gouvernement du Canton). Pourtant, malgré cela, la participation a atteint le faible chiffre de 38.77% des 262.541 inscrit.e.s.

L'effondrement de l'extrême droite

Les libéraux du Parti libéral-radical (PLR) arrivent en tête des élections avec 25,18% des suffrages et disposent de 28 sièges sur les 100 du Grand conseil. Malgré cette situation, la coalition de centre-droite n'arrive pas en tête puisque le Parti Démocrate-Chrétien remporte 10,71% des suffrages et 12 sièges. En 2013, le centre-droite remportait 35 sièges, à l'issue de ces élections il dispose de 40 sièges et 35,89% du vote populaire.

L'extrême droite locale est incarnée par deux formations, le Mouvement citoyens genevois (MCG) et l'Union démocratique du centre (UDC). A l'issue de cette séquence électorale, elle subit une lourde défaite. Le MCG passe de 19,23% à 9,43%, perdant ainsi 9 de ses 20 député.e.s, et l'UDC passe de 10,33% à 7,32% et abandonne 3 de ses 11 député.e.s. Ainsi cette coalition conserve 19 élu.e.s au Grand conseil.

Le parti "Genève en Marche" (ouvertement anti-français et favorable à l'interdiction des travailleuses et travailleurs trans-frontaliers) remporte 4,20% des suffrages et n'obtient aucun élu (il faut dépasser les 7% pour être représenté au Grand conseil). L'extrême droite dans le Canton de Genève recueille 20,95% des voix.

La gauche en tête

Le Parti Socialiste avec 15,28% des voix parvient à remporter 17 député.e.s (+2). Mais le grand gagnant à gauche est le parti Les Verts ou Parti écologiste suisse qui remporte 13,16% des suffrages (+4 points) et passe de 10 à 15 député.e.s.

Pour la gauche radicale, Ensemble à gauche, coalition dans laquelle se trouve nos camarades du Parti Suisse du Travail - Parti Ouvrier et Populaire (PST-POP), les résultats sont mitigés. Les 9 député.e.s sont conservés, mais le score approche les 7,83% (-0,92). A Genève, Ensemble à gauche obtient 11,41% des voix. Le PST-POP sera représenté par Salika Wenger (qui obtient le 3ème meilleurs score de la liste : 8151 suffrages).

Ensemble à gauche rassemble les formations politiques solidaritéS (trotskiste), le DAL (Défense des aînés, des locataires, de l'emploi et du social) et enfin nos camarades du Parti Suisse du Travail - Parti Ouvrier et Populaire (PST-POP).

Ainsi la coalition de gauche obtient 41 député.e.s (+7) et est en tête au suffrage populaire avec 36,27% des voix.

Un second tour doit être organisé pour élire les 7 représentant.e.s au Conseil d'Etat (gouvernement du Canton).

L'extrême droite battue par la gauche dans le Canton de Genève

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche