Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

Le procès des prisonniers politiques catalans va s'ouvrir dans quelques jours et le verdict est déjà connu tant les accusations sont grotesques. Ils-elles seront condamnés à des centaines d'années de prison pour avoir organisé un référendum pacifique le 1er octobre 2017 - article et traduction Nico Maury


La Guardia Civil déplace les prisonniers politiques catalans à Madrid
Les prisonniers politiques sont en route pour Madrid pour être condamné. Après avoir passé plus d’une heure dans la prison de Brians 2 à côté de Barcelone, les dirigeant.e.s de l’indépendance ont été raflé par la Guardia Civil pour être transféré dans les prisons de Soto del Real (hommes) et d’Alcalá Meco. (femmes). Le début du procès, comme prévu, le 12 février.

Dolors Bassa, Carme Forcadell, Oriol Junqueras, Jordi Turull, Josep Rull, Raül Romeva, Joaquim Forn, Jordi Sánchez et Jordi Cuixart ont transmis des messages d'adieux, car ils ne reverront surement jamais la lumière du jour tant la "justice" espagnole entend faire un exemple politique.


Des incidents et un blessés

Les Comités de Défense de la République (CDR), l'Omnium Cultural et l'Assemblée nationale catalane (ANC) ont appelé à des rassemblements devant les prisons pour accompagner les leaders indépendantistes. Devant la prison de Lledoners un militant a été blessé. Plusieurs barrages ont été mis en place pour empêcher le transfert des prisonniers.


La "justice" espagnole a refusé la présence d'observateurs internationaux. Les différents cours européennes (Belge, Allemande) ont rejeté les motifs avancés par Madrid. Les accusations de "rébellion" et "sédition" étant injustifiées au regard des faits et des décisions judiciaires européennes.

Plusieurs jours de grèves générales sont convoquées à partir du 5 février en soutien aux prisonniers politiques.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile