Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



EELV-PG/FI : Le "mythe Grenoblois de l'opposition de gauche"

La Ville de Grenoble (Isère) se dit étranglée par la baisse des dotations budgétaires de l’État. Ce jeudi, elle doit présenter un plan de «refondation du service public». Un plan d’une centaine de mesures qui prévoit de nouvelles recettes mais aussi des réductions des dépenses


La Ville de Grenoble (PG-EELV) va fermer deux bibliothèques municipales
C’est un plan qui comporte 102 points. Il doit annoncer des recettes, avec notamment la hausse du stationnement, de la restauration scolaire, et du prix d'entrée des piscines. Mais il prévoit aussi une réduction des dépenses. Ainsi, la Ville de Grenoble, prévoit des coupes budgétaires avec notamment la fermeture de deux bibliothèques.

Le milieu culturel impacté

Après la suppression de la subvention aux musiciens du Louvre-Grenoble, après avoir baissé celle attribuée à la Maison de la culture, après avoir dissout la régie qui gère la salle de spectacle « Le Ciel », la Ville a décidé de fermer deux de ses treize bibliothèques. Il pourrait s'agir de la bibliothèque Hauquelin, avenue du Marechal Randon et de la bibliothèque Prémol, dans le quartier du Village Olympique mais on parle aussi de celle de l'Alliance, rue de Stalingrad.

De son côté, la bibliothèque internationale, située dans le lycée du même nom, quartier Europole, devrait egalement fermer ses portes pour rejoindre la maison de l'International au Jardin de ville.

Entre 15 et 20 postes en moins


En tout, cela devrait représenter entre 15 et 20 postes en moins, le réseau des bibliothèques employant actuellement quelques 180 agents. Pour Jérôme Safar, chef de file du groupe socialiste et ancien adjoint à la culture sous la municipalité de Michel Destot, « on s'attaque cette fois à un symbole fort » avec les bibliothèques. « Ce n'est pas la refondation du service public qu'on nous prépare, estime-t-il, mais bien la destruction massive de ce qui fait la qualité de vie à Grenoble. »

A noter que les maisons des habitants pourraient être impactées : trois sur six devraient également fermer. Le secteur de la santé scolaire est lui aussi touché selon les syndicats.

https://www.francebleu.fr/infos/politique/grenoble-va-perdre-deux-de-ses-bibliotheques-1465290095

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile