Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

Pour le Parti Communiste d'Inde (CPI) cette élection est un véritable coup dur. La gauche perd un "bastion historique" et le CPI perd son unique élu, Manindra Reang (circonscription de Santirbazar) battu avec une différence de 2300 voix - article et traduction Nico Maury


La défaite au Tripura est un "coup dur" pour le Left Front (CPI)
Les résultats des élections à l'Assemblée de Tripura ont été un "coup dur" pour le Left Front, qui s'attendait à conserver le pouvoir dans l'Etat du Nord-Est, a indiqué samedi le secrétaire général du CPI, Suravaram Sudhakar Reddy.

"Nous ne nous attendions pas à ce genre de résultats au Tripura. Nous nous attendions à ce que le Left Front gagne, avec une majorité beaucoup plus faible".

"En fin de compte, les manipulations du BJP ont gagnée, c'est très regrettable" explique t-il.

Pour expliquer son allégation de manipulation contre le BJP, le leader du CPI explique que "11% des EVM (Electronic voting in India - vote électronique) n'ont pas fonctionné le jour du scrutin, ce qui a suscité des doutes."

De plus, le leader des communistes explique que le BJP dépensait de l'argent "pour n'importe quoi". "Dans un petit État, (ils) ont mené une grande campagne.

Et l'Indian Congress s'est totalement évaporé au profit du BJP. Le BJP n'a pas de base au Tripura". uravaram Sudhakar Reddy montrant qu'en "réalité, presque tous les candidats du BJP sont des anciens membres du Congrès. Congrès qui obtenait plus de 30% des voix aux élections précédentes."

Sur les résultats et l'avenir, les communistes restent confiants "nous pensons que c'est temporaire. Plus que politique, c'est la manipulation du scrutin qui a fonctionné" déclare Suravaram Sudhakar Reddy. "Dans le même temps, l'économie est mauvaise, la misère et la pauvreté augmentent. Donc, les gens sont mécontents et sont en colère contre le gouvernement".

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile