Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

La deuxième chambre de la Cour suprême espagnole ouvre aujourd'hui une farce judiciaire contre plusieurs dirigeant.e.s indépendantistes catalan.e.s. Ils-elles sont accusé.e.s de rébellion et de sédition et risquent jusqu'à 25 ans d'emprisonnement pour avoir organisé un référendum pacifique le 1er octobre 2017 - article et traduction Nico Maury


La farce judiciaire contre les prisonniers politiques catalans s'ouvre à Madrid
La principale accusation qui pèse sur les prisonniers politiques est celui de rébellion, avec détournement de fonds. Le ministère public s’appuie sur les articles 472.1 et 473.1 du Code pénal.

Oriol Junqueras - pour qui le ministère public réclame 25 ans d'emprisonnement - est considéré comme le chef du complot. Mais également, comme leader, on retrouve Jordi Sànchez, Jordi Cuixart et Carme Forcadell, pour lesquels il est réclamé 17 années d'emprisonnement. Jordi Turull, Raul Romeva, Quim Forn, Josep Rull et Dolors Bassa risquent 16 ans d'emprisonnement pour rébellion et détournement de fonds.

Carles Mundó, Meritxell Borràs et Santi Vila, encourent sept ans de prison et 16 ans de rééducation pour détournement de fonds et désobéissance et une amende d'environ 30.000 euros.

Ci dessous, l'acte hallucinant d'accusation porté par le Ministère public.

Les accusations considèrent que les dirigeant.e.s politiques de Catalogne ont encouragé un soulèvement public violent (sic),avec comme objectifs "d'abroger, de suspendre ou de modifier totalement ou partiellement la Constitution", ainsi que l'ordre territorial établi.

Pour cette raison, le bureau du procureur général indique qu'une "stratégie planifiée" pour créer "un nouvel État sous la forme d'une république" par le biais d'une "action combinée et synchronisée" reposant sur trois piliers fondamentaux: parlementaire, exécutif et social. L'objectif était, indique le ministère public, "d'obliger l'Etat à accepter la séparation de la Catalogne", en appliquant "une violence nécessaire". De ce fait "l'ordre constitutionnel" est en grave danger face à la "force intimidante" des mobilisations citoyennes et de l'utilisation des Mossos d'Esquadra en tant que "force de police armée" à la demande du gouvernement. L'histoire de la violence "nécessaire" soutient la plus haute accusation qui est soulevée dans le procès, celle de la rébellion.

Ce matin, à quelques heures de l'ouverture de la farce judiciaire, les Comités de Défense de la République ont engagé plusieurs blocages.

👉🏻 AP-7 entre Hostalric i Sant Celoni
👉🏻 Diagonal Palau Reial
👉🏻 Gran Via / Glòries
👉🏻 Gran Via / Rocafort
👉🏻 C-35 a Santa Maria d’Oló (Manresa)
👉🏻 C-25 a Manresa
👉🏻 B-20 Nus de la Trinitat
👉🏻 B-20 Nus del Llobregat

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile