Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Comme Eva Joly, elle avait quitté la robe noire de magistrate pour le tailleur de la femme politique et le vert d’Europe Ecologie en 2009. Mais contrairement à son ex-collègue du pôle financier du tribunal de Paris, Laurence Vichnievsky a depuis longtemps claqué la porte du parti. C’est ainsi qu’elle se retrouve aujourd’hui sur la liste de Laurent Wauquiez (LR-UDI-MoDem) pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Un transfert étonnant. Retour sur sa carrière en cinq étapes


Laurence Vichnievsky ou comment passer d'EELV à Laurent Wauquiez en cinq étapes
2009-2013 : Un parcours mouvementé chez EELV

Lorsqu’elle rejoint le parti écologiste, en 2009, c’est pour mener la liste EELV aux régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur l’année suivante. Sa liste obtient finalement 10,92 % des suffrages au premier tour et fusionne avec celle du PS et du Front de gauche. Ce qui lui permet d’être élue conseillère régionale à l’issue du second tour. Des débuts en fanfare confirmés en 2011. Lors du congrès de juin, elle est nommée porte-parole du bureau exécutif national d’EELV. Mais la suite est une accumulation de larsens.

Trois mois après sa nomination, elle démissionne de son poste de porte-parole pour avoir critiqué le programme d’Eva Joly. En 2012, après avoir connu la défaite lors des législatives, elle abandonne également son poste à la direction du parti en raison de divergences politiques. Les écologistes lui reprochent notamment son soutien à une proposition sur le nucléaire de… François Hollande. Elle se met alors en retrait du parti, et fonde même en 2013 un groupe de réflexion sur le thème de l’écologie avec Chantal Jouanno.

Mars 2014 : Elle s’allie à Mennucci (PS) à Marseille

Un an plus tard, on retrouve Laurence Vichnievsky candidate aux municipales de mars, à Marseille. Non pas pour EELV, mais pour le Parti socialiste. « Patrick Mennucci m’a fait cette proposition et j’ai suivi […] ce qui se passait, j’ai écouté les uns et les autres, et j’ai trouvé que Patrick avait pris des positions courageuses », notamment sur la « transparence » et la « cogestion » avec FO, syndicat majoritaire de la municipalité, explique l’ex-juge. Patrick Mennucci, qui vise le siège de maire, annonce même qu’en cas de victoire, elle deviendrait sa première adjointe. Mais les socialistes perdent l’élection. Vichnievsky, dans le 1er secteur de la ville, n’est même pas élue.

Février 2015 : Elle affronte Guérini avec un candidat EELV

Après une « longue hésitation », Laurence Vichnievsky dépose sa candidature pour les élections départementales dans les Bouches-du-Rhône, dans le canton Marseille 2, où elle réside. Mais pas avec le PS cette fois. « Il y a eu des discussions, mais elles n’ont pas abouti », explique-t-elle. Pour ce scrutin, elle monte un binôme avec Stéphane Coppey, chargé de mission au conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et membre… d’EELV. Retour à la case départ, en quelque sorte. Elle se définit toutefois alors comme « une candidate de la société civile ». Sa suppléante est une adhérente marseillaise de Nouvelle Donne. Elle obtient au final 7,38 % des voix face à Jean-Noël Guérini.

Septembre 2015 : Elle se rapproche du MoDem

Nouveau glissement politique. Laurence Vichnievsky annonce qu’elle se rapproche du MoDem de François Bayrou. Sans adhérer au parti - elle ne souhaite pas adhérer à un nouveau mouvement -, elle prend part à l’université d’été du parti centriste. Au Figaro, elle explique son choix par « [son] parcours, [son] métier de magistrate, [son] goût des équilibres et de la modération ». « Je connais François Bayrou depuis un certain temps et j’ai toujours été en phase avec ce qu’il exprimait aux plans économique et institutionnel, ajoute-t-elle. Comme François Bayrou, j’avais appelé à voter François Hollande. Puis j’ai été déçue, largement en tant qu’écologiste, mais aussi en tant que citoyenne, sur les registres économiques et budgétaires par exemple, même si des efforts ont été faits. » Interrogée sur les régionales, elle indique alors que « le sujet est en discussion ».

Novembre 2015 : Elle figure sur la liste de Laurent Wauquiez

Ce lundi, son nom apparaît sur la liste LR-UDI-MoDem. Non plus en Paca, mais en Auvergne-Rhône-Alpes. La région de ses « racines », où elle a une maison [à Montaigut-le-Blanc, au sud de Clermont-Ferrand], où ses parents sont enterrés, ainsi que son grand-père russe, se justifie-t-elle à l’AFP. C’est même là qu’elle serait inscrite sur les listes électorales. Elle figure en huitième position, pour le MoDem, sur la liste départementale conduite par Brice Hortefeux et est à ce titre éligible, selon l’équipe de campagne de Laurent Wauquiez. Une nouvelle alliance que l’ex-collègue d’Eva Joly trouve cohérente. « Je souhaitais maintenant être dans l’opposition. Mes positions étant assez proches de celles de François Bayrou, il était assez logique de me rapprocher du MoDem. Après, c’est le jeu des alliances. L’important, c’est de rassembler autour d’un objectif commun. »

http://www.20minutes.fr/elections/1727351-20151109-laurence-vichnievsky-comment-passer-eelv-laurent-wauquiez-cinq-etapes

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile