Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Le 8 juin, le cinquième congrès régulier du Parti Communiste de la République Populaire de Donetsk (KPDNR) s'est tenu à Donetsk. Au cours du congrès a été élu le nouveau le Comité central et la Commission de contrôle central. Compte rendu depuis le site Web «Wpered» (En Avant), le média du KPDNR - traduction Nico Maury


Le 8 juin c'est tenu le 5ème congrès du Parti Communiste de la République Populaire de Donetsk (KPDNR)
Outre les délégué.e.s, des représentant.e.s du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF), du Parti Communiste de la République Populaire de Lugansk (KPLNR), du Comité régional de Donetsk du Parti Communiste d'Ukraine (KPU) et du Parti travailliste turc (EMEP) ont pris part au congrès. Le Parti communiste allemand (DKP), le Parti communiste des peuples d'Espagne (PCPE), le Nouveau parti communiste de Grande-Bretagne, le Parti socialiste des travailleurs de Croatie ont également envoyé leurs salutations.

Un membre du Comité central du Parti communiste, Vladimir Rodin, a souhaité du succès au congrès et a remis des prix aux communistes de la DNR. À son tour, Boris Litvinov, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de la DNR, a décerné des diplômes aux membres du KPDNR et du KPRF. Au cours du congrès, les délégué.e.s ont déposé des fleurs devant le monument à Vladimir Lénine.

Lors de son discours, Boris Litvinov a souligné que le parti travaillait dans des conditions difficiles depuis 2016. Des représentants du KPDNR ont été privés de leurs mandats de députés, le certificat d'enregistrement du parti a été déclaré invalide, toutes sortes d'obstacles ont été créés pour empêcher la participation des communistes aux élections. Selon lui, la raison en est la position de principe du Parti communiste: le socialisme pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve la DNR.

"Le programme du Parti communiste de la DNR, les décisions des congrès et des séances plénières du parti, le travail pratique des communistes et de leurs partisans déterminent une approche politique pour choisir le moyen de sortir la DNR de l'état actuel - l'état d'incertitude. Comprenant que notre voie principale est dirigée vers un socialisme renouvelé, expliquant aux habitants de la République que cette approche est inévitable, le parti définit des tâches intermédiaires", a-t-il déclaré.

Le 8 juin c'est tenu le 5ème congrès du Parti Communiste de la République Populaire de Donetsk (KPDNR)
Boris Litvinov estime qu'au premier stade, il est nécessaire de mener à bien les transformations démocratiques du pays en associant largement les masses à la vie politique de la République.

Malgré les difficultés temporaires qui empêchent le KPDNR d'agir pleinement, les délégué.e.s au congrès ont noté que l'unité idéologique et organisationnelle du parti devait être renforcée. Il a été souligné que la situation sociale difficile dans la République, causée par la guerre et le blocus, affectera inévitablement les activités du KPDNR. Actuellement, seuls 645 membres du parti sont actif dans la République et 237 en dehors. De plus, 167 personnes ont été expulsées du KPDNR.

Au cours du congrès, Nadezhda Retinskaya a rendu compte des travaux du comité de vérification des mandats, Valery Kholodov, des travaux de la Commission de contrôle central, Stanislav Retinsky, des travaux du site de Wpered, de Nikolay Ragozin, des travaux de l'USO DNR (scientifiques de la DPR), Vadim Popkov, des travaux des député.e.s de la DNR, Nikolai Skorik sur le travail de Galina Bozhenko, officier de l'Union des officiers de la RPU soviétique et sur le travail d'organisation de femmes Nadezhda Donbassa. Les dirigeants des organisations locales du KPRDP ont également parlé de leurs activités.

Anna Tuv, candidate au prix Nobel de la paix, a prononcé un discours de bienvenue devant les délégué.e.s. Elle est originaire de Gorlovka, dont le pilonnage a tué son mari et sa fille. Anna Tuv vit actuellement en Russie et est membre du Parti communiste. Les communistes de la DNR ont également été accueillies par Tatyana Desyatova, coordinatrice de l'Interbrigade du Comité municipal du Parti communiste de Moscou.

Au congrès, un Comité central de 42 membres a été élu. Une fois mis en place, le Comité central a tenu une séance plénière ouverte, présidée par le membre le plus âgé du Comité central, Eduard Lyubimov. Il propose la candidature de Boris Litvinov au poste de Premier secrétaire du Comité central, qui est appuyée à l'unanimité. Le Présidium du Comité central a également été élu, il est composé de 11 personnes.

Wpered

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile