Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Espace nord-américain : Etats-Unis-Canada-Québec

Une polémique anticommuniste pour évincer un candidat à la candidature du Bloc Québécois ne passe pas. Loin de tomber dans le maccarthysme, le Chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, réaffirme sans ombrage préférer "les communistes" aux "racistes et xénophobes"


Le Bloc québécois réaffirme son soutien au communiste André Parizeau
Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, est à l'aise avec le passé communiste de l'un de ses candidats à l'investiture dans Ahuntsic-Cartierville, à Montréal.

La Presse canadienne a appris que le Bureau national du Bloc s'est réuni plus tôt cette semaine pour discuter du cas d'André Parizeau, qui était jusqu'à tout récemment chef du Parti communiste du Québec (PCQ).

Le PCQ n'est pas un parti politique, à proprement parler, puisqu'il ne présente pas de candidats aux élections. Mais M. Parizeau a tout de même été à sa tête pendant 21 ans.

M. Parizeau siège au Bureau national du parti et a été actif lors de sa reconstruction. Il a également participé à la rédaction du nouveau programme du parti.

Mais son intention de se porter candidat bloquiste dans Ahuntsic-Cartierville a été critiquée par l'ex-chef bloquiste, Gilles Duceppe, qui a montré du doigt l'affiliation communiste de M. Parizeau.

La cousine de M. Duceppe, Anne Duceppe, a également indiqué son intention de briguer l'investiture dans la circonscription.

De passage à Hull, jeudi, M. Blanchet a soutenu que du moment où un candidat est confirmé, «il devient le porte-parole et le véhicule du programme du Bloc québécois et seulement du Bloc québécois».

Les seuls qui n'auront pas droit à sa signature sur leur bulletin de vote sont «les racistes et les xénophobes», a-t-il précisé.

L'investiture du Bloc québécois dans Ahuntsic-Cartierville aura lieu le 17 août prochain. Le candidat choisi affrontera la ministre Mélanie Joly aux prochaines élections.

Le Devoir

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile