Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



L’exécutif d’« European Left » (parti de la gauche européenne) s’est tenu à Barcelone du 25 au 27 juin 2010 - Source: Vive le PCF


Le PG intégré « par acclamations » au PGE. Normal ! Mais qu’y fait le PCF ?
Cette organisation politique, subventionnée par la Commission européenne, a réaffirmé sa profession de foi européenne: « ne pas laisser le projet d’intégration européenne aux seules élites gouvernantes ».

Autrement dit : canaliser l’opposition de chaque peuple aux politiques au service du capital, coordonnées par l’UE, dans l’acceptation de l’intégration européenne dans l’UE du capital !

La réunion du PGE a aussi envoyé une délégation au congrès de « refondation » de la Gauche unie espagnole (Izquierda unida). Sa composition est très significative avec, outre le président du PGE (Bisky – Linke), un représentant du « Bloc des gauches » portugais et un du « Synapsismos » grec, deux partis qui mènent la lutte contre les partis communistes de leur pays.

L’expérience d’Izquierda unida est en pleine déconfiture. Elle n’aura réussi qu’à détruire largement le Parti communiste espagnol. Plusieurs organisations du PCE sont en train de se réapproprier leur parti et leurs moyens d’action détournés par IU. European Left s’empresse d’aider à relancer IU contre toute réactivation du PCE.

La réunion du PGE a enfin décidé d’accéder à la demande d’adhésion du « Parti de gauche » de Jean-Luc Mélenchon. Elle a été acquise par « acclamations ». Rien de plus logique ! Le projet de Mélenchon pour la France, organiser « l’autre gauche », étouffer le PCF, défendre l’intégration européenne (n’oublions pas que Mélenchon fut chantre de Maastricht), est exactement celui du PGE pour tous les pays d’Europe.

Le choix du nom pour sa petite branche de la social-démocratie est révélateur : PG (comme aussi celui du Front de « gauche »).

Mélenchon est comme un poisson dans l’eau du PGE qui va l’aider dans ses entreprises. C’est normal. Mais la question est plus que jamais posée : mais que fait le PCF dans le PGE ?

Acquise en 2004 par un vote tronqué, avec une petite minorité de participants et sans les informations nécessaires, l’adhésion du PCF au PGE doit être remise en cause.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile