Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

Certains en parlent, d'autres agissent. La proposition du groupe parlementaire Catalunya en Comú d'abolir la monarchie espagnole a reçu le soutien des groupes parlementaires de Junts per Catalunya et de l'ERC - article et traduction Nico Maury


Le Parlement catalan abolit le Roi et la monarchie espagnole
Le Parlement de Catalogne appelle à l'abolition de la monarchie. Lors d'un vote, les député.e.s catalan.e.s ont approuvé la suppression de l'institution présidée par le roi Felipe VI considérée comme "obsolète et antidémocratique". La proposition, présentée par Catalunya en Comú a reçu le soutien des groupes indépendantistes Junts per Catalunya et de l'ERC - à l'exception du CUP qui s'est abstenu - tandis que les groupes Ciudadanos, PCS-PSOE et PP s'y sont opposés.

Le texte approuvé, en plus de demander l'abolition de la monarchie, "rejette et condamne" la position du roi Felipe VI lors de son intervention dans le conflit catalan, ainsi que "sa justification de la violence" par les forces de police. lors du référendum du 1er octobre.

C'est la première fois qu'une institution approuve l'abolition de la monarchie (le conseil municipal de Girona avait déclaré Felipe VI personæ non grata). "La Catalogne ne rend pas hommage à la monarchie. Ce n’est ni notre Etat ni notre roi, nous défendons les valeurs républicaines" déclare Elisenda Alamany, porte-parole de Catalunya en Comú - Podem .

Pedro Sánchez annonce des actions en justice suite au vote du Parlement catalan contre le Roi

"Cette résolution votée cet après midi au Parlement de Catalogne est inadmissible, elle cherche à rejeter et à condamner le chef de l'État. Notre gouvernement prendra des mesures pour défendre la légalité, la Constitution et les institutions de l'Etat" d"clare Pedro Sanchez, Président du Conseil sur twitter.

"L'extravagance juridique de cette tentative de condamnation et de rejet du roi Felipe VI, est dépourvue de tout fondement juridique et constitutionnel, ne diminue en rien la gravité de l'action menée cet après-midi par les groupes susmentionnés", déclare la Moncloa (siège du gouvernement) dans un communiqué.

Le texte a été approuvé par le Parlement par 69 voix en faveur (JxCat, ERC et CeC), 57 contre (Cs, PSC-PSOE et PP) et l’abstention de la CUP.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile