Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Grèce et dans l'espace hellénique

La cession de 67 % de la société du Pirée (OLP), le plus grand port de Grèce, au géant chinois du transport maritime China Ocean Shipping Company (Cosco), a été validée vendredi 1er juillet par le Parlement grec, juste avant une visite du premier ministre, Alexis Tsipras, à Beijing


Le Parlement grec valide la cession du port du Pirée au géant chinois Cosco
La majorité des députés présents, 223 députés sur les 248, à l’exception de ceux du parti communiste KKE et du parti néo-nazi Aube dorée, ont voté en faveur de cette concession d’exploitation de l’OLP jusqu’à 2052, signée en avril entre Cosco et l’Agence grecque de privatisations, pour 368,5 millions d’euros.

Certaines dispositions du texte initial de projet de loi, élaboré par le ministère de la marine marchande, avaient été fortement critiquées mardi par Cosco, qui avait accusé le gouvernement de vouloir changer « les termes de base convenus » lors de l’offre de Cosco pour le rachat du Pirée. Le ministre de la marine marchande, Thodoris Dritsas, a dû céder aux exigences du groupe chinois en déposant des amendements mercredi tout en répondant que « les protestations de Cosco étaient exagérées et sans base légale ».

Avant l’arrivée au pouvoir en janvier 2015 du parti Syriza d’Alexis Tsipras, ce dernier était contre la privatisation de l’OLP

Selon les médias d’opposition, le gouvernement avait tenté d’imposer à Cosco des réglementations concernant la garantie de l’emploi et de supprimer certaines dispositions bénéficiant au groupe prévues dans le contrat de cession. Nouvelle Démocratie (droite), principal parti d’opposition et favorable à la cession, a qualifié la gestion gouvernementale dans cette affaire « d’irresponsable », et rappelé qu’avant l’arrivée au pouvoir en janvier 2015 du parti Syriza d’Alexis Tsipras, ce dernier était contre la privatisation de l’OLP.

La cession controversée de l’OLP, l’une de plus importantes privatisations effectuées par le gouvernement Syriza, doit renforcer les relations gréco-chinoises. Cosco, basé à Hongkong, le seul candidat en lice pour la concession, était déjà présente au Pirée depuis 2008, avec l’acquisition de deux terminaux de ce port, le plus important du pays. Il aspire à transformer Le Pirée en plus grand centre de transit du sud-est de l’Europe, et à en faire un pont entre l’Asie et l’Europe.

A l’invitation de son homologue chinois, Li Keqiang, Alexis Tsipras a quitté vendredi Athènes pour se rendre à Pékin pour une visite de six jours en Chine.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/01/le-parlement-grec-valide-la-cession-du-port-du-piree-au-geant-chinois-cosco_4962035_3214.html

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile