Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Municipales/Cantonales 2008

Les primaires du PS ont quasiment toutes échoués (certaine de peu comme à Aubervilliers), le PCF confirme son encrage dans le paysage politique français. Tour d'horizon des résultats des listes communistes


Sébastien Jumel le nouvau maire PCF de Dieppe
Sébastien Jumel le nouvau maire PCF de Dieppe
Le parti communiste, qui jouait gros, a bien résisté. En Seine-Saint-Denis, il est en ballottage favorable à Saint-Denis, à Villetaneuse, à Bagnolet, à La Courneuve, à Aubervilliers et à Montreuil. Dans le Val-de-Marne, il se maintient avec un ballottage très favorable à Vitry (41% PCF, contre 23% PS) et des victoires dès le premier tour. Même bilan dans les Hauts-de-Seine, où les maires de Malakoff, de Gennevilliers, de Bagneux et de Nanterre ont été réélus. Victoire dès le premier tour à Champigny et Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)

Parmi les sept villes de Seine-Saint-Denis où une primaire opposait les deux partis de gauche
-Le PCF est en tête à La Courneuve (Gilles Poux obtient 46,92% contre 36, 67% pour le PS)
-Bagnolet, Marc Everbecq obtient 43.82% contre 23.15% pour le PS,
-Un duel serré à Aubervilliers, le PCF devance le PS de quelques voix (34,9% contre 31,9%),
-Tremblay en France, François Assensi (PCF) avec 70,33% écrase le PS (8,58%),
-Saint Denis, Didier Paillard obtient 42,0% des voix contre 22,6% pour le PS
-Villetaneuse, le PCF sort victorieux face au PS (en attente des chiffres)
-La seule perte enregistrée est Pierrefitte (Seine-Saint-Denis), où le PS est arrivé largement en tête face à la maire sortante.

A Montreuil, le maire sortant apparenté communiste Jean-Pierre Brard (39,42%) devance la sénatrice verte Dominique Voynet (32,47%).

Dans les villes de plus de 30.000 habitants, 28 maires communistes sont sortants et 16 sont d'ores et déjà réélus. Sur les 58 communes de plus de 9.000 habitants dirigées par le PCF, ses candidats sont réélus dès le premier tour dans 36 d'entre-elles, du Nord avec Saint-Amand-les-Eaux aux Bouches-du-Rhône avec Gardanne. Dans beaucoup d'autres, ils sont bien placés avant le second tour et deux villes ont déjà été ravies à la droite, Vierzon (Cher) et Saint-Claude (Jura). Victoire au premier tour à Stains, Martigues, Arles, Saint-Martin-d'Hères, Ivry, Echirolles, Sevran, Fontenay-sous-Bois, Malakoff, Champiny, Nanterre, Bagneux, Bobigny, Vénissieux.

A Corbeil-Essonne le candidat PCF (31%) devance le PS (21%) et pourrait battre au second tour Serge Dassault (UMP).

le PCF est en tête de la gauche pour le deuxième tour à Nîmes (Gard), Le Havre (Seine-Maritime) avec le député communiste Daniel Paul qui a rassemblé 29% des électeurs, Montluçon (Allier) avec l'ancien député Daniel Goldberg et Firminy (Loire). Dans deux villes de plus de 100.000 habitants, Nîmes et le Havre, "ce sont des candidats communistes qui ont gagné les primaires que nous avaient imposées le PS", a souligné Marie-George Buffet. A Portes-les Valence, Roissy-en-Brie, Aubière le second tour s’annonce favorable au PCF.

En Seine-Saint-Denis, les communistes ont remporté sept des huit primaires avec le PS et ont bien résisté aux cantonales. Menacé dans deux cantons, le PCF pourrait perdre la présidence du Conseil général si l'un d'eux tombait dans l'escarcelle du PS. Mais le parti, qui a déjà remporté 40 cantons au plan national, espère en gagner de nombreux autres au second tour et conquérir la présidence du Conseil général de l'Allier. "Aux élections cantonales, le score national du PCF se situerait selon le ministère de l'Intérieur à 8,85% des voix. Il confirme que le PCF est bien le troisième parti en France", a insisté la dirigeante communiste.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile