Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Renforcés par la seconde victoire de "Stalingrad", fort de leur électorat traditionnel ouvrier-kolkhozien et surfant sur la vague des déceptions provoquées par «le capitalisme sauvage», les communistes russes se lancent à l'assaut des villes de Russie


Le Parti Communiste de la Fédération de Russie en campagne contre le «capitalisme sauvage»
Au cours d'un congrès du parti en vue des législatives du 2 décembre, le secretaire général du KPRF Guennadi Ziouganov a souligné samedi le rôle des citadins «bien informés qui lisent et réfléchissent». «Les huit ans du pouvoir de Poutine ont conduit à une stabilisation qui profite à 5% de la classe dirigeante», a-t-il déclaré à Moskovski, ancienne ferme collective dans la banlieue de Moscou.

Se fixant comme objectif de changer le pouvoir de «bureaucrates, oligarques et bandits», qui a mené le pays «dans un cloaque du capitalisme sauvage», Guennadi Ziouganov a promis la nationalisation des secteurs clés de l'économie, l'industrialisation grâce aux technologies de pointe et la protection des petites et moyennes entreprises. Signe de l'ouverture voulue du parti, le prix Nobel de physique Jaurès Alferov a été désigné numéro deux sur la liste électorale des communistes après Guennadi Ziouganov.

La popularité des communistes à en croire les sondages est un succès par rapport aux législatives de 2003 (12,6%), ils sont crédités de plus de 18% (après trucage). Boris Kagarlitski, philosophe de gauche et directeur de l'Institut des problèmes de la mondialisation, assure pour sa part que «s'il y avait en Russie des élections libres [...] il obtiendrait 70%» des voix.

Des jeunes ont adhéré massivement au KPRF depuis 2003 «pour lutter contre le capitalisme sous lequel leur parents vivaient avec 100 dollars par mois»

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile