Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Les élections présidentielles au Tadjikistan se dérouleront le 11 octobre.

Le XXXVème congrès extraordinaire du Parti Communiste du Tadjikistan a désigné à l'unanimité son Président du Comité Central, Mehroj Abdulloyev, comme candidat.

L'ancien professeur de russe et policier représentera les communistes lors des élections présidentielles.

Article et traduction Nico Maury


Le Parti Communiste du Tadjikistan a désigné Mehroj Abdulloev comme candidat à l'élection présidentielle
Le XXXVème Congrès extraordinaire du Parti Communiste du Tadjikistan s'est tenu à Douchanbé avec la participation de 55 délégué.e.s représentants les 30.000 membres du Parti.

Malgré le caractère artificiel de la démocratie tadjike, la participation des communistes aux élections a été jugée importante pour porter «l'agenda socialiste» pendant cette élection et pour permettre au Parti communiste de retrouver son statut de force politique influente (il conserve que 2 sièges au Majlis et pèse dans les 3% des voix).

Cela est d'autant plus important dans les conditions de l'Asie centrale, où le mouvement communiste est en crise profonde. Les partis communistes sont soit interdits, soit se sont retirés de la participation à la vie politique et, comme le Parti des communistes du Kirghizistan, participent aux élections dans le cadre d'autres organisations, et en aucun cas sous ses propres couleurs.

Le résultat des élections présidentielles sont déjà connu. La seule question est de savoir qui prendra la deuxième place et si le président actuel recevra plus que les 84% des voix comme lors des dernières élections.

L'agenda socialiste du Parti Communiste du Tadjikistan

Le Parti Communiste du Tadjikistan a préparé un programme électoral. Ainsi, la faction promet de résoudre les problèmes sociaux dans divers domaines, de moderniser l'économie, de procéder à des réformes de la gestion et du système judiciaire.

Le programme électoral du Parti Communiste du Tadjikistan portera sur la création d'une société socialiste basée sur la justice sociale. Le slogan de la campagne électorale résume l'axe politique du candidat : "Il ne devrait y avoir ni pauvres, ni sans-abri dans notre société!"

Le Parti Communiste du Tadjikistan et Mehroj Abdulloev veulent concentrer leurs actions politiques sur la restauration de la démocratie ouvrière, la lutte contre la pauvreté et le développement du secteur agricole et manufacturier :

- Restaurer le pouvoir ouvrier sous la forme de conseils et d'autres formes de gouvernement populaire
- Réformer les forces de l'ordre, l'armée nationale, le pouvoir judiciaire, l'ordre public
- Renforcer l'unité nationale, développer l'identité et la culture nationales
- Coordonner les niveaux de développement économique et social des régions du pays
- Améliorer l'infrastructure sociale des villages afin que les citoyens-citoyennes ne soient plus obliger de quitter leurs lieux de résidences par obligation économique et sociale
- Fournir à la population une indépendance énergétique, en particulier, terminer la construction de la centrale de Rogun
- Rendre les formes de propriété étatiques et collectives prioritaires, nationaliser les biens illégalement privatisés
- Organiser régulièrement des auditions publiques sur des projets de loi et des questions socio-économiques
- Surveiller les activités des banques et des institutions financières: surveiller les dépenses en ressources matérielles et le développement économique;
- Faire des ressources naturelles et des terres la propriété exclusive de l'État, introduire la pratique de la location de terres, la réglementation étatique de la production, notamment agricole
- Créer des organismes étatiques et non étatiques garantissant l'approvisionnement en carburant, engrais, machines agricoles et pièces détachées à des prix abordables sans intermédiaires
- Préparer un programme pour protéger les terres agricoles face à la désertification
- Introduire une éducation gratuite et des services médicaux gratuits
- Fournir aux fonctionnaires des conditions de vie normales pour la retraite
- Exonération des frais liés à l'électricité et au gaz pour les anciens combattants soviétiques, internationalistes, et liquidateurs de Tchernobyl
- Mettre en œuvre un programme de logement, avec des prêts à long terme garantis afin que chaque famille puisse acheter un logement

Les 55 délégués du XXXVème congrès extraordinaire du Parti Communiste du Tadjikistan ont à l'unanimité décider de présenter Mehroj Abdulloev à l'élection. Il s'agit d'un inconnu ayant une faible expérience politique, mais qui dispose d'une forte capacité organisationnelle. Ce qui a permis au Parti communiste de sauver sa représentation politique à la Majlis lors des dernières élections législatives.

Le Parti Communiste du Tadjikistan a désigné Mehroj Abdulloev comme candidat à l'élection présidentielle
Biographie de Mehroj Abdulloev

Abdulloyev Mehroj Sanonovich est né le 15 août 1948 dans le village de Langar-kalon, district de Muminabad, région de Kulyab (aujourd'hui Khatlon) de la RSS du Tadjikistan.

En 1966, il est diplômé de l'école pédagogique de Kulyab, après quoi il a commencé à travailler comme professeur de langue russe dans l'école secondaire n°1 de la ville.

Dans la période de 1968 à 1970, Abdulloev sert dans les rangs de l'armée soviétique dans le cadre du contingent soviétique en Tchécoslovaquie.

En 1975, Abdulloev a rejoint les rangs de la police dans la région de Kulyab: il a d'abord occupé le poste d'inspecteur principal de la direction des affaires intérieures de la région de Kulyab, puis il a été nommé chef adjoint du service des enquêtes criminelles.

En 1982, il entre à l'Académie du ministère de l'Intérieur de l'URSS à Moscou, et obtient deux ans plus tard une licence en droit.

De 1984 à 1991, Abdulloev occupe des postes de responsabilité au Ministère de l’intérieur de la région de Kulyab.

En 1992, il devient chef du département de l'éducation et de la protection juridique de la direction des affaires intérieures de la région de Kulob, un an plus tard, il est muté au poste de chef du département de l'éducation et de la protection juridique de la direction des affaires intérieures de la région de Khatlon.

De 1996 à 1997, Abdulloyev était le chef adjoint du département des affaires intérieures du district de Khovaling à Khatlon. Après cela, il a occupé pendant deux ans le poste de sous-chef de cabinet de la direction des affaires intérieures de la région.

En janvier 1999, il a été transféré à la Commission d’État pour le contrôle des drogues du Gouvernement du Tadjikistan dans la région de Khatlon. De juin 1999 à 2005, il a dirigé le département Khatlon AKN.

De 2005 à 2014, il a travaillé comme avocat au bureau du maire de Kulyab. En 2016, Abdulloev est devenu un représentant de l'organisation publique caritative internationale "Homiyoni Vatan" ("Défenseurs de la patrie").

Au fil des années de sa carrière, Abdulloev s'est vu décerner la médaille «Excellent ouvrier de la milice soviétique», les médailles «Pour le mérite» (degrés I, II, III), «120e anniversaire de I.V. Staline», «100e anniversaire de V.I. Lénine» et autres récompenses d'État.

Mehroj Abdulloev parle les langues tadjik, russe et ouzbek. Il est marié et est père de quatre enfants.

Mehroj Abdulloev rejoint les rangs du Parti Communiste du Tadjikistan en 1971. En 1984, il est élu au Majlis des députés du peuple du district de Temurmalik jusqu'en 1991.

Lors du plénum d'octobre 2016, Abdulloev est élu Premier secrétaire du Comité du district de Kulyab du Parti Communiste du Tadjikistan. Six mois plus tard, en mars 2017, il est nommé Secrétaire du Comité Central du Parti Communiste.

À la mi-avril 2017, lors du XXXIIIème Congrès du Parti Communiste du Tadjikistan, Mehroj Abdulloev a été élu Président du Comité central. Il devient ainsi le troisième dirigeant du Parti Communiste du Tadjikistan indépendant.

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile