Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La Suisse rouge, actualité du mouvement ouvrier

La Chaux-de-Fonds, ville suisse du canton de Neuchâtel (38.000 habitants). A l'issue d'élections, le Conseil communal de la Métropole horlogère reste à gauche. La participation ne dépasse pas les 38,03%


Le Parti  Ouvrier et Populaire seconde force politique à Chaux-de-Fonds (Suisse)
Au conseil communal (l'organe exécutif de la municipalité)

La gauche reste majoritaire, comme c'est le cas depuis 104 ans. Elle perd pourtant de sa superbe et passe de 66 à 56,6%. Le PS perd 5 points de 30,3% à 25,4%. Le POP progresse de 18,6 à 20,2% et remplace le sortant qui ne présentait plus Jean-Pierre Veya par Théo Bregnard. Théo Bregnard remporte le second meilleurs score de l'élection.

Le Parti socialiste (PS) a gagné un siège au détriment des Verts qui ne sont désormais plus représentés au Conseil communal. Le PoP a réussi à conserver le siège laissé vacant par le départ de Jean-Pierre Veya et le PLR (Parti libéral-radical - droite) a assuré la réélection de sa représentante.

En termes de listes, le PS arrive en tête avec 13.119 voix, suivi du PoP (10.429 voix), du PLR (9676), de l'UDC (8462), des Verts (5684), du PDC (1821), du Nouveau Parti Libéral (1590) et de l'indépendant Steve Lambrigger (798).

En termes de sièges, la répartition est la suivante: 2 pour le PS (Théo Huguenin- Elie, sortant, 4183 voix; Katia Babey, nouvelle, 2620), 1 pour le PoP (Théo Bregnard, nouveau, 3049), 1 pour le PLR (Sylvia Morel, sortante, 2672), 1 pour l'UDC (Marc Arlettaz, nouveau, 2353).

Au Conseil général (l'organe législatif de certaines communes, formé de 41 membres)

La gauche reste certes majoritaire au Conseil général chaux-de-fonnier, mais son avance s'amenuise. Socialistes et Verts perdent chacun deux élus, le PS passe de 12 à 10 mandats, les Verts de 7 à 5. Seul le POP, à gauche, tire les marrons du feu en progressant de 7 à 8 représentants. Ainsi, la gauche perd globalement 3 sièges et n'en totalise plus que 23 sur 41.

A droite, le PLR fait une percée remarquable et décroche 10 mandats (+3). L'UDC progresse lui aussi de 6 à 7 élus. Le PDC fait son entrée sur la scène chaux-de-fonnière avec un élu. Au final, et malgré la disparition du NPL (deux sièges perdus), la droite progresse de 3 mandats, à 18.

Les résultats au Conseil communal
Les résultats au Conseil général

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile