Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 


Les deux grandes élections régionales (Bade-Wurtemberg et Rhénanie-Palatinat) ont éclipsé les élections municipales et locales (districts) dans le Land de Hesse.

Dans ce Land, le Parti communiste allemand (DKP) dispose de solides bastions, notamment dans le district de Groß-Gerau et dans le district de Darmstadt-Dieburg.

Article et traduction Nico Maury


Le Parti communiste allemand (DKP) reste fort dans ses bastions de la Hesse
Les deux grandes élections régionales (Bade-Wurtemberg et Rhénanie-Palatinat) ont éclipsé les élections municipales et locales (districts) dans le Land de Hesse.

Dans le Bade-Wurtemberg, le scrutin régionale voit une nouvelle victoire des Verts du ministre-président Winfried Kretschmann et un recul de l'Union chrétienne-démocrate et de l'Alternative pour l'Allemagne. En Rhénanie-Palatinat, le scrutin régional est marqué par une nouvelle victoire à la majorité relative du Parti social-démocrate et un recul de l'Alternative pour l'Allemagne, qui cède sa place de troisième force politique régionale aux Verts. Dans les deux scrutins, Die Linke ne parvient pas à gagner de sièges (3,57% et 2,49%).

Les élections communales en Hesse (municipalités et districts) ont été marqué par une progression des écologistes qui deviennent la troisième force politique de la région, au détriment des sociaux-démocrates et des nationalistes (AfD) qui perdent chacun des électeurs. Le parti eurofédéraliste Volt Europa effectue une percée et dépasse 3 % des suffrages dans plusieurs grandes villes.

Dans ce Land, le Parti communiste allemand (DKP) dispose de solides bastions, notamment dans le district de Groß-Gerau et dans le district de Darmstadt-Dieburg.

Le Parti communiste allemand (DKP) reste fort dans ses bastions de la Hesse
10,79% à Moerfelden-Walldorf

Le DKP, qui a succédé au KPD interdit en RFA, a fait de Moerfelden-Walldorf une de ses places fortes. Lors des élections, sa liste (qui comprenait des militant.e.s du parti Die Linke) a atteint un score à deux chiffres. Avec 10,79% des voix et (probablement) cinq sièges, le DKP réalise un score plus que respectable dans les conditions difficiles (recul de 3 points).

Dans cette ville, les Verts sont arrivés en tête des élections avec 31,72% des voix. Ce score est doublé d'un effondrement historique du SPD, qui a dominé pendant des décennies la ville politique de la ville, et qui n'a atteint que 18,18% des voix. les Verts dépassent également la CDU (20,88%).

Le DKP reste la quatrième force politique à Mörfelden-Walldorf. Moerfelden-Walldorf était déjà un bastion du KPD dans la République de Weimar.

DKP reste fort à Reinheim

Le Parti communiste allemand a un bastion à Reinheim (Darmstadt-Dieburg). Par rapport à 2016, le résultat est en recul de 2,9 points et le DKP a obtenu 8,2% des voix. Dans cette ville, le SPD est arrivé largement en tête (46%). Le DKP devrait obtenir 2 mandats sur 5 et conserver la mairie (Walter Eckert est maire depuis 2016).

Dans le district se trouve Ueberau, le "rote Dörfer" ("village rouge") de la Hesse. Le Parti communiste est arrivé largement en tête du scrutin avec 43,8% des voix contre 39% en 2016.

Avecl'industrialisation de la région, le mouvement ouvrier est devenu fort. La plupart de ces travailleurs étaient syndiqués et appartenaient au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). En raison des changements politiques après la Première Guerre mondiale, les sociaux démocrates basculent vers le nouveau Parti Communiste d'Allemagne (KPD) et aux élections du Reichstag de 1928 , le KPD a remporté pour la première fois plus de voix que le SPD.

Après la Seconde Guerre mondiale, la commune reste un bastion communiste et prend le nom de «village rouge». De 1948 jusqu'à l'interdiction du KPD en 1956, les communistes ont dirigé la municipalité. Après la fondation du Parti communiste allemand (DKP) en 1968, les communistes sont continuellement représentés au Conseil consultatif local d'Ueberau, qui a maintenant été incorporé à Reinheim (1971).

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile