Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

A quelques mois d'une élection nationale qui s'annonce difficile pour le parti du Congrès en Inde, largement blâmé pour sa corruption et son incapacité a faire redémarrer l'économie, ce parti a entamé son processus de désignation des ses candidats pour les législatives dans le nord-est du pays, une région qui comprend un état où les communistes conservent un pouvoir politique important.


Le Tripura, le dernier bastion du communisme en Inde
Les États du nord disposent de 25 sièges à la Lok Sabha, la chambre basse du Parlement. L'État d'Assam dispose de 14 sièges, tandis que le Tripura, le Meghalaya, le Manipur et l'Arunachal Pradesh ont deux sièges chacun, Le Mizoram, le Nagaland et le Sikkim ont chacun un député.

Mais le petit Etat de Tripura peut s'avérer être un obstacle particulier pour le parti du Congrès. Avec moins de 4 millions d'habitant, le Tripura est dirigé par le Left Front, une coalition de partis marxistes liée au Parti communiste d'Inde-Marxiste (CPI-M). Les deux députés du Tripura sont communistes. Les communistes contrôlent le Tripura depuis 1993 et ​​en février de l'année dernière ils ont été réélu pour un cinquième mandat consécutif, en gagnant (avec leurs partenaires de coalition) 50 des 60 sièges à l'assemblée de l'État. Le ministre en chef, Manik Sarkar, occupe son poste depuis 15 ans. Les médias indiens ont rapporté que Sarkar porte fièrement le titre de "plus pauvre ministre en chef en Inde," avec seulement 250 $ d'épargne.

Bordé par le Bangladesh au nord, au sud et à l'ouest, et les Etats indiens du Mizoram et de l'Assam à l'est, Le Tripura est dominé par le groupe ethnique des bengalis, mais inclut également une minorité de "tribus répertoriées", une communauté autochtone issue des premiers habitants de la région. Le Tripura est une société essentiellement agraire, la moitié de la population travaille dans les travaux agricoles. Les communistes ont trouvé un soutien parmi les populations tribales et les ouvriers agricoles, historiquement opposés aux intérêts des propriétaires fonciers et à l'influence du gouvernement central d'Inde.

Le Tripura, le dernier bastion du communisme en Inde
Tripura reste un bastion du communisme en Inde, le parti communiste avait également dirigé le Bengale-occidental dans l'ouest et le Kerala dans le sud, mais ces dernières années ils ont perdus le contrôle de ces états. En effet, après 34 ans de pouvoir au Bengale occidental, les communistes ont été renversé en 2011 par le Trinamool Congress. De même au Kerala, les communistes locaux ont perdu face au Front démocratique uni, une coalition dirigée par le Congrès, après des décennies de pouvoir dans l'état.

Le ministre en chef, Sarkar, est confrontée à un certain nombre de problèmes dans son petit état communiste.

Il a récemment exprimé son opposition à une proposition du gouvernement central de diviser ce petit état pour augmenter le nombre de sièges au Congrès (ce qui ce qui se passe dans l'Etat d'Andhra Pradesh avec la création artificielle d'un nouvel état appelé Telangana). Plus précisément, un petit parti qui prétend représenter les populations tribales, le Front populaire autochtones de Tripura, a exigé que l'état soit scindé. Les tribus de du Tripura bénéficient déjà d'une certaine autonome, mais la PFT veut une séparation totale.

En réponse, Sarkar a déclaré que son gouvernement fournissait des services à tous les habitants du Tripura, sans égard liée à l'origine ethnique, la religion ou les convictions politiques. "La gouvernance est dans tous les villages du Tripura," "les personnes de tous les groupes ethniques et religieux ont accès aux services du gouvernement. Il y a de la transparence dans la gestion du gouvernement ". Même le bras locale du Parti du Congrès s'oppose à la scission de l'Etat pour les tribus du Tripura.

Sarkar a également promis que son administration continuera à créer des emplois pour les jeunes dans l'Etat, même avec des ressources limitées, et pour lutter contre la montée du chômage. "Nous n'avons pas cesser de fournir des emplois gouvernementaux pour les jeunes chômeurs" même sir le "Tripura est un petit Etat avec des ressources limitées."
Le Tripura, le dernier bastion du communisme en Inde

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile