Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Histoire du mouvement social et communiste

Marcel Paul, la nationalisation d'EDF-GDF c'est lui ! "Je me suis accroché à cette nationalisation comme un chien qui n'a pas mangé depuis huit jours s'accroche à son os"


Les communistes qui ont fait l'Histoire
Enfant trouvé, il passe son enfance à l'Assistance publique. Il fera ses premières armes dans la Marine nationale à bord du cuirassier "Diderot" comme chauffeur mécaniciens (pour les chaudières). Sa carrière dans la marine est brève puisqu'en 1920 il organise la fraternalisation des marins et des grévistes de Saint Nazaire, il reçu le surnom de la "tripe révolutionnaire".

De retour à Paris, Marcel Paul sera Secrétaire général de la fédération de l'éclairage de la CGTU de 1931 à 1935, puis de la fédération CGT de 1937 à 1966. Il adhère au Parti Communiste en 1923, était devenu proche de Maurice Thorez qu'il admirait profondément. En 1934, il est élu, avec Léon Mauvais conseiller municipal communiste dans le 14e arrondissement de Paris. Il démissionnera en 1937 lorsqu'il sera élu secrétaire général de la fédération CGT de l'éclairage et apporte tout son soutient au candidat du PC Raymond Losserand.

Pendant la guerre, il est mobilisé dans la marine sur le cuirassé "Richelieu". Il continue son activité de militant communiste à bord. Débarqué, il est envoyé près de Sedan au moment de la percée de la Wehrmacht en Juin 1940.

Il est fait prisonnier au moment de la débâcle, parvient à s'évader et à regagner Paris, mais comme il ne trouve pas le contact avec le Parti Communiste, il participe aux débuts de l’organisation de la résistance bretonne puis à la création de l’OS, l’Organisation secrète, qui allait être la matrice des futurs FTP, francs tireurs et partisans. Le 13 novembre 1941, il est arrêté par la police de Vichy. Il est successivement interné à la Santé, à Fontevraud puis à Compiègne avant d’être déporté à Buchenwald via Auschwitz en avril 1944, classé NN par les nazis, “ Nuit et brouillard ”, ceux qui ne devaient en aucun cas revenir.

Au fond l’enfer de Buchenwald, Marcel Paul a joué un rôle décisif dans l’organisation de la Résistance française. C'est là qu'il devient le principal responsable du "comité des intérêts français" présidé par le colonel Manhès. Il a un rôle important dans l'insurrection du camp en avril 1945. Ce "comité des intérêts français" parvient à préserver du pire certains Français. L'un des plus connus est Marcel Bloch, alias Marcel Dassault.

Elu député, dirigeant du Parti communiste, il est nommé par le Général de Gaulle ministre de la production industrielle le 21 novembre 1945. Il le reste jusqu’en décembre 1946, le temps d’accomplir un des pans majeurs du Programme du Conseil national de la Résistance : la nationalisation du secteur de l’énergie, de l’électricité et du gaz.

Il fait voter la loi de nationalisation de l'électricité et du gaz le 8 avril 1946 créant Électricité de France et Gaz de France. Il réussit le tour de force de regrouper 1300 compagnies privées en 2 grandes entreprises nationales, EDF et GDF. Il se bat et obtient la nationalisation de toutes les activités du secteur, de la production, du transport et de la distribution. Cette unité est nécessaire pour garantir le développement du pays en lui fournissant un équipement énergétique moderne et une énergie bon marché, en imposant à cette activité, essentielle à toute l’économie, à la vie de chacun, la logique du service public et de l’intérêt général.
Marcel Paul, qui a connu lui-même les ravages du chômage, de la précarité, de la misère, profondément animé de l’esprit de progrès social, gagne également le statut exemplaire des électriciens et gaziers, et une organisation des oeuvres sociales d’EDF-GDF tout aussi exemplaire. Ce véritable modèle social inspirera et imprégnera toute les conquêtes sociales des décennies ultérieures.


Il fonde avec le colonel Manhès la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes en octobre 1945. Il est député communiste de la Haute-Vienne à la Deuxième Assemblée Nationale constituante, puis à l'Assemblée nationale de 1945 à 1948, année où il démissionne. Il siège au Comité central du Parti communiste français de 1945 à 1964.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile