Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Lettre ouverte d'Europe Écologie - Les Verts : Réponse de Pierre Dharréville
Monsieur le secrétaire régional,
Cher ami,

Nous sommes très touchés de la considération que vous nous portez à l’issue de cette élection cantonale par votre lettre ouverte.

L’accueil que vous réservez aux propos que j’ai tenus dimanche soir témoigne des possibilités de rassemblement de la gauche face à la droite et à l’extrême droite. Je partage avec vous la conviction qu’un renouveau est nécessaire à gauche.

Nous entendons effectivement par notre intervention porter l’exigence d’un nouvel élan démocratique et social au Conseil général. C’est ce que nous avons proposé concrètement durant toute la campagne et que nous allons faire avec la ténacité et l’inventivité qui, j’espère, nous caractérisent. Nous avons au cœur la conviction que la politique peut et doit changer les choses.

Nous avons rencontré beaucoup d’hommes et de femmes marqués par la difficulté de la vie et la peur de l’avenir. Nous avons mesuré avec eux le degré d’inhumanité de notre société et la nécessité de reconstruire des espoirs communs.

Nous ne croyons pas que la première question qu’ils se posent soit de savoir qui sera le Président de l’Assemblée départementale. Ils veulent d’abord que l’on réponde à leurs attentes, que l’on agisse, que l’on défende l’emploi, que l’on se batte pour l’environnement, que l’on résiste aux logiques libérales... Ils veulent aussi que l’argent public soit pleinement utile à l’intérêt général, ils veulent une pratique démocratique forte. Il faut apporter à cette préoccupation une réponse politique et institutionnelle qui ne saurait se résumer au choix d’une personne.

Le présidentialisme a fait beaucoup de dégâts dans notre démocratie. Nous devons redonner toute sa place à la délibération collective. Nous le ferons, effectivement avec courage, au sein du Conseil Général. Vous pouvez comptez sur nous pour cela. Nous le ferons au sein de la majorité, tant que nous sentirons que notre voix peut y être entendue et tant que les avancées pèseront plus lourd que les reculs éventuels.

C’est nous faire trop d’honneur que de dire que le choix de jeudi repose sur nos épaules. Vous nous dites, en somme, que votre préoccupation est de ne pas voir le Président sortant faire l’unanimité des voix de son parti et de la majorité. Et vous nous soutenez, si je comprends bien, pour permettre que se matérialise cette division. Faut-il se prêter à une opération qui apparaîtrait inévitablement comme vaine et politicienne ? Faut-il chercher sous les yeux de la droite à affaiblir la majorité de gauche dans son ensemble ?

Les électrices et les électeurs de notre département ont dégagé une majorité à gauche. Au sein de cette majorité, le Parti socialiste est largement en tête. Il revient donc au groupe socialiste de proposer un candidat au poste de Président. Pour l’heure, il n’a pas encore formulé de proposition. Il reviendra aux conseillers généraux communistes eux-mêmes de déterminer leur position.

Les résultats des élections cantonales donnent de grandes responsabilités aux forces de gauche pour reconstruire un projet porteur. Nous sommes convaincus que nous devrons demain relever ce défi ensemble et nous y sommes prêts.

En espérant pouvoir nous rencontrer prochainement afin d’échanger plus largement sur la situation politique, sois assuré de mes salutations fraternelles.

Pierre Dharréville
Secrétaire départemental du PCF 13
Membre du Conseil national du PCF

Lettre ouverte de EELV

M. Le Secrétaire Départemental,


Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour les réélections de Hervé Schiavetti à Arles et de Jean-Marc Charrier à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Dans votre déclaration du dimanche 27 mars au soir, vous affirmez que la gauche "pourra compter sur des élus communistes déterminés à lui donner un nouvel élan démocratique et social". Un peu plus loin vous évoquez la nécessité, pour la gauche, de produire "des gestes forts".

Avec ses 6 élus, le groupe communiste pourrait jouer un rôle central dans le choix du Président du Conseil Général. En effet, comme vous le savez, le Président sortant est contesté au sein même de son parti et il ne peut faire l'unanimité des suffrages de gauche qu'en cas d'absence d'alternative.

C'est pourquoi, nous invitons nos camarades et partenaires, communistes des Bouches-du Rhône, à prendre toute leur place en présentant un candidat à la Présidence du Conseil Général.

Pour les écologistes, réduits au rang d'observateurs par un mode de scrutin non-représentatif de l'expression démocratique, ce serait un "geste fort" de nature "à donner un nouvel élan démocratique et social" à la politique du Conseil Général.

Ce serait aussi et surtout une décision courageuse et significative de la volonté convergente de nos organisations pour construire le renouveau de la gauche et ainsi redonner l'espoir aux femmes et aux hommes progressistes qui masquent leur désenchantement par l'abstention ou le vote extrême dangereux pour notre démocratie.

Espérant pouvoir compter sur la sincérité de votre détermination et sur le courage politique qui accompagne historiquement l'engagement des communistes, je vous adresse, monsieur le Secrétaire Départemental, mes salutations militantes.


Denis GRANDJEAN,
Secrétaire Régional d'Europe Écologie PACA

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile