Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Programme et idées du Parti communiste français

Au siège du PCF, à l’invitation des présidents des groupes parlementaires Front de gauche et des économistes communistes, une proposition de loi sera mise en débat avec les invités


Loi Travail : Les communistes formulent des contre-propositions
Chiche ! Une autre réforme du Code du travail et des droits des salariés est possible. Personne ne conteste que la législation du travail puisse évoluer. Reste à savoir dans quelle direction. Et comme le disent André Chassaigne et Éliane Assassi, respectivement présidents des groupes parlementaires du Front de gauche à l’Assemblée et au Sénat, avec la commission économique du PCF : « Loi travail El Khomri, il y a des alternatives. » Pour en débattre, ils organisent ce soir à partir de 18 heures au siège du conseil national du PCF un débat autour de la proposition d’une loi de sécurisation de l’emploi et de la formation, en présence de juristes, d’économistes, de jeunes et de syndicalistes.

Loin de la casse du Code du travail et du rabougrissement des droits des salariés à la sauce de la loi voulue par le gouvernement Hollande-Valls, les communistes soumettent au débat public ce texte dont, disent-ils, « l’ambition est l’éradication progressive du chômage en promouvant l’emploi et la formation de chacun dans un véritable système de sécurité mobile d’emploi ou de formation ».

Pour cela, le document propose de s’en prendre directement au « chômage et la précarité » avec un volant permanent d’hommes et de femmes bénéficiant de réelles formations. Cette sécurisation des emplois sera aussi un outil efficace contre « toutes les formes de précarité ».

Ces mesures devant s’accompagner « de moyens financiers ». Et le texte prévoit pour cela « de s’attaquer à la dictature des marchés financiers avec la création d’un pôle financier public, de fonds régionaux pour l’emploi et de nouvelles règles de calcul des cotisations sociales ». Expliquant ensuite que la création de millions d’emplois est possible, le texte envisage de « mettre en cause les pleins pouvoirs des dirigeants d’entreprise », et il s’agira « de démocratiser les entreprises en dotant les salariés et leurs comités d’entreprise de réels pouvoirs de décision dans la gestion. (...) Cela exige aussi d’instaurer de nouveaux pouvoirs de décision sur l’argent et son utilisation ».

Parmi les objectifs de cette loi, figure en bonne place la perspective de ramener la durée du travail hebdomadaire « à 32 heures sans réduction de salaire » ; est aussi prévue une limitation des heures supplémentaires. Par ailleurs, « le retour à 60 ans de l’âge de la retraite » est réaffirmé. Les organisateurs se proposent de réaliser d’ici l’été « une grande consultation citoyenne » avec l’ambition de « construire toutes les convergences qui permettront de bâtir une majorité politique nouvelle à gauche, dès les échéances législatives et présidentielles de 2017, pour sortir le pays des impasses dans lesquelles la politique du gouvernement actuel l’enfonce ».

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile