Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Vie du PCF et du MJCF

Mercredi 20 Juin 2007

Le rétablissement des normes de vie du PCF est le meilleur atout contre les dérives internes et pour mettre fin aux procédés bureaucratiques et sectaires.


Lutte contre l'opportunisme
En mémoire on a tous en souvenir les trahisons de Braouezec, Asensi, Perreux, d'élus par-ci par-là pour soutenir la candidature du gauchiste Joseph Bové contre le choix majoritaire des adhérents du PCF Marie George Buffet. Ceci est une conséquence des renoncements idéologiques du PCF, avec la fin du centralisme démocratique, est née l'action fractionnelle.

La lutte idéologique et politique est le seul moyen de mettre fin aux agissement des groupes opportunistes, sectaires et aux dérives bureaucratiques. Les éléments néfastes de ces groupes ont été d'utiliser la bourgeoisie et les gauchistes, sous couvert "d'ouverture", pour justifier la violation systématique des statuts par la mise à mort du centralisme démocratique, seul organisation capable de mener la lutte de masse. Il faut revenir a une organisation disciplinée et maintenir la démocratie la plus large sous le couvert de la critique et de l'autocritique.

Le centralisme démocratique exige le respect du principe de la direction collective du parti et la condamnation de toutes activités de groupes et de fractions.

L'activité des groupes "refondateurs", "liquidateurs" (connu aussi sous le nom "unitaires") menace et brise partout les actions du PCF et les résistances locales, ils remettent en cause les principes de la démocratie collective au profit de l'action de fraction. Ils refusent la discussion, la critique et l'autocritique, il faut ce donner les moyens de convaincre les camarades sincères qui ont suivit ces groupes fractionnels opportunistes.

Maurice Thorez, secrétaire général du PCF de 1930 à 1964, proposait ce point de vu qui introduit la démocratie dans notre parti dès 1930, il a écrit 4 éditoriaux majeurs pour régler l'organisation interne du PC:

-Dans l'Huma du 14 août 1931, il écrit "Pas de mannequins dans le parti" pour ne pas affaiblir la rigueur et l'efficacité d'une autocritique sincère et salutaire, les remèdes sont "la réponse quotidienne aux préoccupations de la classe ouvrière et de tous les travailleurs et dans la possibilité pour chacun de nos adhérents de dire franchement son opinion sur la politique du parti dans le cadre régulier de nos organisations".

-Dans l'Huma du 21 août 1931, il écrit "les bouches s'ouvrent" et rajoute "si même des camardes se trompent et commettent des erreurs opportunistes, nous ne voulons pas croire que la solution consiste à les frapper au lieu de les convaincre, à les écarter de tout travail au lieu de les gagner à la politique juste du parti et a toute son activité politique.

-Dans l'Huma du 1er septembre 1931, il écrit "enfin on va pouvoir discuter" et annonce que "le sectarisme a de profondes racines dans notre parti et qu'il n'est pas juste de considérer comme opportunistes ou éléments malsains ceux qui ne sont pas toujours d'accord et qui veulent critiquer".

-Dans l'Huma du 23 septembre 1931, il écrit "jetons la pagaïe" "l'impulsion de la critique et de vie donnée par le comité central se transmet peu à peu à l'ensemble du parti. On approuve ou on désapprouve, c'est donc que l'on commence à discuter [...] Il s'agit de mettre fin aux procédés bureaucratiques, opportunistes et sectaires."

Le combat idéologique et politique pour la liquidation des groupes fractionnels contribue au renforcement de l'unité du PC sur la base du respect absolu de la démocratie collective, cela contribue a l'efficacité des luttes contre l'opportunisme et le sectarisme. Il faut prendre des mesures décisives contre ces groupes.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile