Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Catalunya : Communisme et Catalanisme

Manuel Valls n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature à la mairie de Barcelone mais a déjà pensé au moindre détail de sa campagne. Son nouveau mentor est un proche de l’extrême-droite espagnole


Manuel Valls choisit un leader d’extrême-droite pour préparer sa campagne à Barcelone
L’ancien Premier ministre français tente de reproduire la recette gagnante de sa campagne pour la mairie d’Evry, cette ville de la banlieue parisienne qu’il dirigea pendant plus de 10 ans. Manuel Valls veut entrer en contact directement avec les citoyens dans les rues de Barcelone et faire du porte à porte. Il multiplie depuis des semaines les rencontres avec les associations, les clubs d’entrepreneurs, les leaders d’opinion.

L’ancien locataire de Matignon a déjà formé une équipe de campagne. Valls présentera une liste de personnalités qui ne proviennent pas du monde politique mais qui devront recevoir l’aval de la direction de Ciutadans qui soutient activement sa candidature. Pour bras droit, Valls a choisi un personnage bourré de réseaux dans la Barcelone favorable à l’unité de l’Espagne : Josep Ramon Bosch. Un homme puissant, influent mais sulfureux.

Menaces de mort

Ancien président de l’association Société Civile Catalane (SCC), principale plateforme anti-indépendance, Bosch s’est retrouvé dans un scandale démontrant ses accointances avec l’extrême-droite espagnole la plus radicale. C’est le journaliste spécialiste de l’ultra-droite Jordi Borras qui a révélé l’affaire dans son livre Desmuntant Societat Civil Catalana.

Manuel Valls choisit un leader d’extrême-droite pour préparer sa campagne à Barcelone
Dans un long récit de 20 pages, Borras démontre que Josep Ramon Bosch s’était créé en 2015 un faux profil Facebook pour menacer de mort des journalistes et responsables politiques indépendantistes ainsi qu’une chaîne Youtube sous pseudonyme pour diffuser des vidéos incluant des images nazies. Si Josep Ramon Bosch a toujours nié être derrière ces faux comptes sur les réseaux sociaux, il a néanmoins démissionné en catastrophe de la puissante présidence de SCC fin 2015. L’association Drets a porté plainte pour injures et menaces, mais le tribunal avait finalement classé l’affaire sans suite début 2017 pour cause de prescription, la plainte ayant été déposée 17 mois après les faits.

Ce n’était toutefois pas la première fois que le sulfureux Bosch se retrouvait au cœur du scandale. En 2013, SCC avait reconnu que son président s’était rendu à la commémoration du soulèvement militaire franquiste du 18 juillet organisé par la Fondation Nationale Francisco Franco.

Manuel Valls choisit un leader d’extrême-droite pour préparer sa campagne à Barcelone
Josep Ramon Bosch a également fondé le site d’information Somatemps, référence de la fachosphère barcelonaise qui exalte la civilisation espagnole pour combattre le séparatisme catalan. Sur toutes ses pages, une maxime attribuée au prêtre catholique François de Sales : “l’ennemi nous encercle et nous périrons à moins de nous battre”.

Mentor de Valls


Manuel Valls et Josep Ramon Bosch ont fait connaissance en octobre dernier, en pleine crise indépendantiste, lors d’un repas du Círculo de Empresarios, un collectif d’entrepreneurs favorable à l’unité de l’Espagne.

Si l’on en croit la version du journal espagnol El Mundo, c’est Bosch qui aurait donné à Valls l’idée de se présenter à la mairie. L’actuel député d’Evry est sceptique. Pour le motiver, Josep Ramon Bosch lui aurait alors proposé d’être la superstar de différents meetings anti-indépendance organisés par Societat Civil. Peu à peu Valls se prit au jeu et commença à croire en sa propre candidature.

Contacté par Equinox, Bosch nuance la version de El Mundo, affirmant qu’“il n’est ni mentor ni chef de cabinet” et que “Valls a son propre agenda”. Au passage, l’ancien président de SCC rappelle que “l’affaire de la vidéo nazie n’a jamais été jugée pour cause de prescription”. Il confie par ailleurs que Manuel Valls est “très motivé” pour se présenter, ajoutant que lui ne le ferait pas s’il était à la place de l’ancien Premier ministre. “L’ambiance est trop pesante à Barcelone, j’ai dû déménager à cause des menaces des indépendantistes et ma fille s’est faite agresser” explique-t-il. Egalement contacté par Equinox, Ciutadans assure de son côté n’avoir “aucune idée” des intentions réelles du Français.

Nicolas Salvado, avec Aurélie Chamerois

Equinox Magazine

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche