Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Municipales/Cantonales 2008

Une lutte fratricide au lieu de l'union: état des lieux des ambitions du PS contre le PCF (et non la droite)


Municipales et cantonales 2008: le grand chantage au lieu de l'union
Les communistes déclarent qu'il serait "suicidaire" de se diviser face au gouvernement Sarkozy. "Le problème est de garder les départements à gauche et d'en gagner de nouveaux face à la droite, pas de se lancer dans une guerre fratricide", a lancé Michel Laurent.

La Seine-Saint-Denis constitue l'enjeu principal pour les socialistes qui avaient réclamé dès septembre des "primaires" sur six villes : Aubervilliers, Bagnolet, Pierrefitte, La Courneuve, Saint-Ouen et Villetaneuse. Ils ont également laissé planer la menace d'un soutien à Dominique Voynet à Montreuil contre Jean-Pierre Brard Député-Maire app PCF. En face, les équipes communistes commandent des sondages qui témoignent, comme à Aubervilliers, de leur avance.

L'enjeu des municipales en Seine-Saint-Denis en cache un autre, celui des cantonales. Le PS réclame la présidence du Département et Claude Bartolone s'y verrait bien. Après avoir lorgné sur le canton de Bagnolet, le député socialiste de Seine-Saint-Denis envisage de se porter candidat à Pantin, siège détenu par un ex-Vert. Aux écologistes, il est proposé de laisser le champ libre en échange d'un soutien socialiste à Dominique Voynet qui convoite la municipalité de Montreuil, et à deux candidats Verts aux cantonales à Bagnolet et Aubervilliers.

Le "deal" fait bondir certains responsables Verts. "Pas question de servir de bras armé du PS pour casser du communiste dans un département où leurs sortants n'ont pas démérité !", s'exclame Jean-Vincent Placé, président du groupe Verts au conseil régional d'Ile-de-France, "de toute façon, Voynet n'a aucune chance face à Brard".

Dans les Hauts-de-Seine, le principal blocage se situe à Nanterre, le PS local menace de se lancer dans une primaire bien que le candidat socialiste ait été devancé par Jacqueline Fraysse, députée communiste réélue en juin (34,72% pour le PCF contre 14,34% au PS). Le chantage que propose le PS est qu'un candidat socialiste succède à l'un des deux conseillers généraux sortants communistes de Nanterre en échange de l'union.

Présidé par les communistes, le Val-de-Marne est aussi le théâtre d'une compétition à gauche. Les socialistes locaux ont mis la barre très haut et revendiquent la prééminence dans les communes de Vitry (le PCF en tête sur la 10° circo et le PS sur la 9°), Villejuif (24,98% pour le PCF, 22,51% au PS) et Ivry (41,25% pour le PCF, 16,67% pour le PS), détenues par le PCF. "On se demande ce qu'il leur prend, ce n'est pas sérieux", réagit Michel Laurent.

Enfin la bonne nouvelle, un accord devrait intervenir en faveur du PCF à Dieppe, au Havre, à Bourges et à Vierzon, d'anciennes villes communistes remportées par la droite en 2001.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile