Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



En Saxe-Anhalt, le parti d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) arrive second des élections régionales dans cet ancienne région de RDA. Ce scrutin aura aussi été une sérieuse défaite pour Die Linke - article et traduction Nico Maury


Percée de l’extrême droite (AfD) en Saxe-Anhalt, Bade-Wurtemberg et Rhénanie-Palatinat
Si la formation d'Angela Merkel arrive en tête des élections avec 29,8% des voix (-2,7 points), les conservateurs de la Christlich Demokratische Union Deutschlands (CDU) se trouvent dans une situation difficile avec la percée de l'AfD. La CDU disposera désormais de 30 élus (-11).

L'AfD a détrôné Die Linke en s'imposant second avec 24,2% des voix et arrive en tête dans la majorité des circonscriptions du sud du Land. L'envolée de ce parti, qui a multiplié les dérapages verbaux anti-migrants, constitue un scénario inédit depuis 1945. Le retour de l'extrême droite s’appuie sur la "crise migratoire" et sur le rejet des partis "classiques" SPD/CDU (actuellement au pouvoir). A l'issue de ces élections il y aura 24 élus de l'AfD.

Sérieuse défaite de Die Linke et le SPD

En 2011, le parti héritier du SED de RDA, Die Linke, parvenait à la seconde place avec 23,7% des voix. Face à la percée de l'AfD, le parti de gauche recule de 7,4 points et recueille la troisième place avec 16,3% des suffrages. Die Linke est en tête dans la circonscription de Köthen. Die Linke parvient a sauver 17 élus (-12).

"Nous avions espéré beaucoup plus" déclare la co-présidente de Die Linke, Katja Kipping. "Les résultats sont pour nous amer, nous sommes clairement restés en deçà de nos attentes". Pour Kipping l'AfD est une"rupture sociale dans la solidarité" et la victoire de l'extrême droite "incombe à la grande coalition" (CDU-SPD - ndlr).

Les sociaux-démocrates du SPD sont les grands perdants de ce scrutin. Le SPD ne recueille plus que 10,6% des voix, il perd plus de la moitié de son électorat par rapport à 2011 (-10,9 points). Au final il sauve 11 élus (-15). Même situation chez les Verts (Grünen) qui sauvent leur représentation en franchissant le seuil des 5%. Avec 5,2% les Grünen disposeront de 5 élus (-4).

Ces élections ont mobilisées 61,1% des électeurs de Saxe-Anhaltn, une participation en hausse de 9,9 points par rapport à 2011.

Percée de l’extrême droite (AfD) en Saxe-Anhalt, Bade-Wurtemberg et Rhénanie-Palatinat
Les Grünen en tête dans le Bade-Wurtemberg

C'est aussi une surprise de ses élections. Les écologistes allemands arrivent en tête des élections dans ce Land avec 30,3% des voix (+6,1 points). Grünen dispose désormais de 47 élus sur 143 (+11).

La CDU subit une lourde défaite avec seulement 27% des voix (-12 points). Le parti conservateur parvient a faire élire 42 candidats (-18). L'autre surprise vient de l'AfD qui arrive troisième devant le SPD avec 15,1% des voix. L'AfD remporte ainsi 23 élus.

Les sociaux démocrates (SPD) subissent un sévère défaite avec 12,7% des voix (-10,4 points) ils ne disposeront plus que de 19 élus (-16). Les libéraux du FDP remportent 8,3% (+3 points) et obtiennent 12 élus (+5).

Die Linke ne parvient pas franchir le seul des 5% ne recueillant que 2,9% des suffrages (+0,1).

La participation était de 70,4%.

Le SPD en tête en Rhénanie-Palatinat

Le Land de Rhénanie-Palatinat sera le seul état où le SP finira en tête des élections. Avec 36,2% des voix (+0,5) les sociaux démocrates remportent les élections et disposent de 39 sièges sur 101 (-3).

La CDU arrive second avec 31,8% des voix (-3,4 points). Elle décroche par rapport à 2011 et ne remporte que 35 élus (-6). La percéé de l'AfD est aussi confirmée dans ce Land avec 12,6% des voix et 14 élus.

Les Grünen s'effondrent dans cet état avec 5,3% (-10,1), ils sauvent de justesse leur représentation avec 6 élus (-12). Les libéraux du FDP font aussi leur retour avec 6,2% (+2) et 7 élus (+7).

Die Linke ne franchit pas la barre des 5%, le parti recueillant 2,8% des voix (-0,2).

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile