Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Allemagne et en ex-RDA

C'est un résultat historique, pour la première fois en Allemagne de l'Ouest, un parti issue de la SED passe la barre les 5%.


Percée du Linkspartei-PDS dans le land de Brème
Déclaration de Dietmar Bartsch, dirigeant du Linkspartei/PDS

Brème constitue le plus petit Land de la République Fédérale, avec les deux villes de Brème et de Bremerhaven, le port sur la mer du Nord. Le parlement régional (Bürgerschaft, l’équivalent du Landtag dans les autres Länder) est élu dans deux circonscriptions électorales correspondant aux deux villes : 67 sièges pour Brème et 16 sièges pour Bremerhaven ; la limite des 5% nécessaires pour avoir des députés s’applique à chacune des deux circonscriptions, ce qui explique que l’extrême droite DVU obtienne un député grâce à son score de 5,36 à Bremerhaven.

Le fait majeur du scrutin, c’est l’entrée fracassante de Die Linke au parlement du Land. Alors que les sondages tournaient autour de 5%, laissant planer un doute sur la possibilité de franchir cette barrière fatidique, Die Linke fait un excellent score de 8,4 % (contre 1,7 % pour le PDS en 2003) et remporte 6 sièges à Brème et 1 siège à Bremerhaven. Les dirigeants de Die Linke qualifient ces résultats d’ “ historiques ” (voir déclaration ci-dessous).

Autre caractéristique du scrutin : les deux partis de la “ grande coalition ” CDU-SPD au pouvoir à Berlin sont en baisse ; c’est également une “ grande coalition ” qui gouvernait Brème, mais à direction SPD ; le SPD perd 5,5 % et la CDU perd 4,1 %, au profit de Die Linke (+ 6,7 %), des Verts (+ 3,6 %) et des libéraux du FDP (+ 1,8 %), les trois partis qui forment l’opposition au Bundestag. Résultats

Le 13 mai 2007 est une date historique pour Die Linke. Brème est le premier Land de l’ouest où une gauche est de nouveau présente au parlement. Die Linke est en passe de devenir une force sur laquelle à l’ouest aussi on va pouvoir compter. Nous avons réussi à prolonger le succès électoral obtenu pour le Bundestag.

C’est le début d’une modification profonde du rapport de forces politique en Allemagne. A gauche du SPD existera durablement un parti qui agit pour la justice sociale et pour une politique de paix.

Cela a été prouvé : beaucoup de gens victimes au quotidien de problèmes sociaux ne se retrouvent pas dans la politique des partis établis, à Brème et à Bremerhaven.

Die Linke a conduit une campagne électorale responsable, une campagne de résistance, prenant en compte les intérêts des petites gens.

Die Linke a pris pour orientation de traiter des questions sociales qui touchent les chômeurs, les hommes et les femmes en situation précaire, les salariés, celles et ceux qui élèvent seuls leurs enfants, les retraités.

Die Linke s’adresse aux citoyennes et citoyens soucieux de l’avenir de la ville qui considèrent l’enseignement, la culture, les transports – entre autres – comme relevant de la responsabilité publique. Pour les citoyennes et les citoyens de Brème et de Bremerhaven, les résutats électoraux signifient davantage de pression politique pour une politique de justice sociale.

Félicitations à Brème et Bremerhaven et merci à tous les candidats et à tous les militants pour leur engagement dans cette campagne électorale.

13 mai 2007

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile