Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Déclaration de Jeronimo De Sousa, Secrétaire général du Parti Communiste Portugais suite aux résultats des élections législatives - traduction Nico Maury


Portugal : La CDU déterminera son positionnement en fonction des options que choisira le PS


1. Les résultats connus reflètent, avec toutefois des modifications dans le positionnement et l'expression électorale parmi les forces politiques représentées à l'Assemblée de la République, un cadre parlementaire présentant un rapport de forces similaire à 2015.

Mais cela ne signifie pas pour autant que le recours actuel aux forces institutionnelles est assorti d'un environnement politique différent de celui de 2015.

Il est devenu évident au cours de ces années que les mesures prises pour défendre, restaurer et obtenir des droits, à la suite de l'interruption de l'action du gouvernement et d'une politique nationale de lutte contre les catastrophes, étaient importantes avec la décision alors prise par la PCP et le PEV de contribuer à une solution. qui correspondait à la défaite sociale et électorale imposée au gouvernement PSD / CDS par sa défaite politique, en prévoyant de poursuivre et d'intensifier l'offensive que les PEC et le Pacte d'agression avaient inscrite comme guide pour l'avenir de la vie du pays et du peuple portugais.

Mais il était également clair que les mesures négatives évitées et les progrès réalisés ne suffisaient pas pour apporter la réponse nécessaire aux problèmes nationaux et la réalisation d'un Portugal développé et souverain.

La situation du pays et son évolution au cours des dernières années, sans pour autant sous-estimer la lutte pour de nouvelles avancées et les concrétiser, insistent davantage sur la nécessité de paver la voie à une politique qui rompt avec les options de politique de droite essentielles, Bien que limité par la composition parlementaire de la législature qui se termine maintenant, le PS n'a pas abandonné et ses aspects structurels se sont poursuivis.

Pour répondre pleinement aux problèmes du pays, il faut rompre avec les intérêts du grand capital, placer la valorisation du travail et des travailleurs au centre de ses objectifs et rompre avec la soumission à l'euro et aux obligations de l'Union européenne qui affirment le droit du pays. au développement souverain.

Ce qui est aujourd’hui incontournable, c’est l’inscription d’une politique alternative, patriotique et de gauche, qu’un gouvernement du PS ne peut se permettre.

Ce qu'il faut, c'est aller de l'avant, ne pas laisser régresser ce qui a été réalisé et réalisé en droits et en revenus, ne pas reculer davantage, ni dans la législation du travail, ni dans le système électoral, ni dans les soi-disant «réformes». ”Quels PS et PSD partagent dans plusieurs domaines.

Comme cela a été le cas pendant des décennies et des assemblées législatives successives, le Président de la République, après avoir entendu les partis, nomme le Premier ministre, s'il constitue le gouvernement et qu'il prend ses fonctions.

Ce sera à la lumière des options du PS, des instruments budgétaires qu’il présente et du contenu de la législation que la CDU déterminera, comme toujours, de sa position, liée aux engagements qu’elle a pris avec les travailleurs et la population, déterminés à lutter contre tous. des mesures négatives à tous les revers que le PS veut imposer.

Il continuera à prendre l’initiative et à intervenir pour faire adopter des mesures valorisant la vie et les droits des travailleurs et des travailleurs et pour contribuer à l’adoption de mesures propices au progrès.

Conformément à nos engagements envers les travailleurs et le peuple, nous inclurons comme objectif immédiat la lutte pour une augmentation générale des salaires et le salaire minimum national à 850 euros, pour une augmentation générale et réelle de la valeur des pensions de retraite, afin de garantir la garde gratuite des enfants. tous les enfants jusqu'à l'âge de trois ans, pour le droit à un logement et à la construction de logements sociaux garantis par le locataire, pour un financement accru destiné au renforcement des transports publics, au renforcement des investissements manquants dans le NHS et les services publics de 1% jusqu'à culture en assurant la protection de la nature, de l'environnement et de l'équilibre écologique.

2. Le résultat obtenu par la CDU se traduit par une réduction de son expression électorale et du nombre de député.e.s élu.e.s, cela constitue un facteur négatif pour l'avenir proche de la vie du pays.

Cependant, on ne peut ignorer que ce résultat est obtenu dans le cadre politique et idéologique déjà présent lors des élections au Parlement européen et qui s'est traduit par l'expression électorale.

Le résultat de la CDU est indissociable d’une opération intense et prolongée alimentée par le mensonge, la diffamation et la promotion de préjugés, qui ne se limitait pas à réprimer et à dénigrer la CDU, car elle favorisait méthodiquement les autres forces politiques et éléments de distorsion et de mystification du rôle et de l'action de la PCP et de la PEV au stade politique national de la dernière législature.

Seule la taille de la campagne électorale construite avec l'engagement des militant.e.s de la CDU, seule la reconnaissance de leur action et la confiance accordée à ceux qui ne font pas de compromis, uniquement le lien profond et l'enracinement des forces de la CDU avec les travailleurs-travailleuses, le peuple a pu résister à l'érosion des élections à un niveau que certains avaient qualifié d'inévitable et surmonter la puissante campagne déclenchée par les centres du capital monopoliste et les instruments à son service.

Avec ce résultat de la CDU, les intérêts des travailleurs-travailleuses et du peuple sont affaiblis et les chances de défendre et de faire progresser les droits obtenus grâce à l'intervention décisive de la CDU sont réduites.

La CDU respectera, comme elle l’a toujours fait, ses engagements envers les travailleurs-travailleuses et le peuple, renforce leur lutte, compte sur la mobilisation de tou.te.s, même de ceux qui n’ont pas compris que ce qui était vraiment décisif lors de ces élections était de renforcer la CDU. Tôt ou tard, ils-elles se rendront compte que c'est leur force.

La CDU et ses forces sont là pour faire face à l'intensification des projets d'exploitation, avec les travailleurs-travailleuses et les citoyen.ne.s pour défendre les droits, avec leur intervention, luttant contre les échecs et contribuant à une vie meilleure.

Comme toujours, ce seront les luttes des travailleurs-travailleuses et du peuple qui seront appelées à prévenir les échecs et à contribuer au progrès.

3. Ces élections soulignent l'importante perte enregistrée par le PSD et le CDS, en plus de la défaite qu'ils avaient déjà subie lors des élections de 2015, inséparables de la condamnation réaffirmée des récentes responsabilités dans la politique d'arriération sociale et de déclin économique qu'ils ont imposée. Le pays ne signifie pas que les projets associés à la politique de droite et à son programme associé sont défaits.

Comme la CDU l'a toujours souligné et averti, la voie à suivre pour faire avancer les droits et lutter contre les échecs nécessitait non seulement le rejet de la majorité absolue au PS, mais aussi et aussi décisivement que cette condition, le renforcement de la CDU et de ses député.e.s élu.e.s.

4. La CDU se félicite des milliers de Portugais.es qui, avec leur vote, ont apporté une contribution décisive à l'action et la mobilisation pour le vote en faveur de la CDU.

Pour tou.te.s celles et ceux qui ont pris la décision de transformer leur soutien, leur reconnaissance du sérieux et la cohérence de la CDU en vote, en particulier pour tou.te.s celles ceux qui l'ont fait pour la première fois, nous réaffirmons tous notre engagement de toujours respecter la parole, d'intervenir dans la défense des travailleurs-travailleuses et du peuple, de leurs droits et de leurs aspirations.

Tout le monde peut compter sur CDU pour défendre ses intérêts et bâtir une vie meilleure avec eux.

La CDU souhaite la bienvenue aux milliers de militant.e.s qui, aux côtés des candidat.e.s, ont organisé la campagne et de mobilisation qui a contribué aux résultats de la CDU. Une campagne qui a sensibilisé les travailleurs-travailleuses et le peuple à faire face aux nombreuses luttes qui leur permettront de ne pas reculer, à résister aux tentatives de nouvelles offensives contre les droits et à poursuivre le combat pour construire une alternative politique, patriotique et de gauche, ce qui garantit un Portugal avec un avenir.

PCP

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile