Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

En cette Journée mondiale de l'environnement, il est propice de poser la question de la perspective communiste sur la protection de l'environnement.

Les communistes du Kerala font parti de l'avant-garde sur ces questions et le Secrétaire du Comité d'État du Kerala du Parti Communiste d'inde (Marxiste), Kodiyeri Balakrishnan, expose une véritable leçon politique utile pour tous les communistes.

Traduction Nico Maury


Poser la question de la perspective communiste sur la protection de l'environnement
La question de la perspective communiste sur la protection de l'environnement peut se poser naturellement à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement aujourd'hui. Surtout quand le covid-19 remet en cause l'existence même de l'humanité. Les experts soulignent que la création du covid est attribuée à des phénomènes naturels.

Certains craignent également que le virus ne se propage par nature. Les êtres humains traitent l'agriculture, l'élevage, l'industrie, les marchés, la science et la technologie d'une manière contre nature. C'est la chute du système qui vise l'excès. Certains experts estiment que le nouveau virus s'est propagé en conséquence. En d'autres termes, le motif de profit du marché financier international du système capitaliste est dans une situation désespérée.

Le monde est à la recherche d'un médicament et d'un vaccin pour neutraliser le coronavirus. La santé de la Terre et la santé humaine sont interconnectées. La chaleur de la Terre peut affecter la santé humaine. Le réchauffement climatique peut avoir un impact environnemental. C'est dans ce contexte que le Covid-19 doit être évalué. En Inde, le nombre de personnes infectées a dépassé 200.000. À ce stade, les actions de remédiation sociale et le traitement personnalisé devraient être efficaces. Une bonne partie du monde comme l'Inde ont échoué à cet égard. Le Kerala, cependant, fait un bon pas en avant et devient le modèle mondial. En effet, le gouvernement du LDF qui dirige le Kerala a opté pour le «service de santé» au lieu du système capitaliste «d'industrie de la santé».

Beaucoup ont critiqué le manque de sérieux des communistes sur les questions de protection de l'environnement. Les communistes n'hésiteraient pas à faire une auto-critique et à corriger ouvertement l'erreur si ils avaient effectivement commis des erreurs. Mais Karl Marx et Engels ont sérieusement réfléchi à la nécessité de protéger l'environnement. Marx et Engels ont noté que l'Homme fait partie intégrante de la nature et que l'Homme ne devrait pas intervenir pour changer la nature en l'oubliant. Engels a averti dans sa Dialectique de la nature que, bien que l'humanité profite de son interférence avec la nature, la nature nous remplace à chaque succès. Engels avait prédit que la première ou la deuxième conquête aurait un impact majeur sur l'Homme. Ses paroles sont pertinentes avec la propagation du Covid-19.

Par conséquent, le développement, la construction, le commerce et les inventions doivent être réalisés tout en protégeant la nature et l'environnement. Il s'agit des perspectives environnementales du CPI(M). Le gouvernement du LDF est en phase avec ces idées depuis quatre ans. Le Kerala devrait être reconstruit en tant qu'Etat post-covid.

L'environnement et la conservation seront sur la liste du nouveau Kerala. Les catastrophes naturelles font qu'il y a des gens au Kerala qui se transforment en réfugiés climatiques. Ils sont très vulnérables au changement climatique. Le gouvernement du LDF est déjà impliqué dans un travail scientifiquement déterminé pour permettre la réhabilitation de ce groupe. Il s'agit d'une partie importante du processus de reconstruction. Voulez-vous reconstruire les existants dans le même espace? Il y avait la question de savoir s'il fallait déménager de la zone de danger ou créer une calamité naturelle. Il y avait une perception générale que les zones résidentielles seraient exclues du risque de glissements de terrain. Mais les terres agricoles ne manquent pas. Le gouvernement a également pris des mesures pour fournir des appartements dans des endroits sûrs. Il a également noté l'utilisation de nouvelles technologies dans la construction. Il convient de rappeler que le gouvernement a adopté les nouvelles structures à Kuttanad pour la construction de structures de secours contre les inondations.

Le gouvernement du LDF est très différent du gouvernement précédent dans la protection de l'environnement. Si le gouvernement de l'UDF (Indian Congress) tente de détruire les terres agricoles d'Aranmula, le gouvernement du LDF fera tout pour protéger l'environnement. Le Comité d'État du CPI(M) a également formulé une politique sur les questions environnementales. La protection de l'environnement ne doit pas être considérée uniquement comme une affaire de gouvernement. C'est une leçon qui donne des expériences. Sur cette base, la position adoptée jusqu'à présent doit être autocritique et correction. Le Parti a formulé cette politique face à deux catastrophes naturelles. L'expérience nous a appris que certaines des positions d'hier étaient fausses.

Il est important de regarder en arrière et de les modifier. Une bonne campagne devrait être organisée pour changer la perception du public selon laquelle la protection de l'environnement est la responsabilité du gouvernement. Il y a aussi ceux qui pensent que l'on peut agir seul pour pour sauver la nature. Ils scandent des slogans appelant à la protection de l'environnement. Ils doivent être corrigés en exposant cette duplicité. À ce stade du retour des expatriés, ils devront faire des plans spéciaux pour leur réinstallation. On a besoin de l'aide du gouvernement central. Ainsi, les projets dans le domaine de la réhabilitation, de l'agriculture, du tourisme, etc., doivent bénéficier d'une protection environnementale.

Le président américain Donald Trump s'est opposé à l'Organisation mondiale de la santé pour couvrir sa défaite face au Covid. Trump avait précédemment exprimé son refus de maintenir les États-Unis dans les dispositions du Sommet sur la protection de l'environnement. Le gouvernement américain a un rôle criminel dans la politique environnementale.

Le programme de relance économique annoncé par le Premier ministre indien n'a pas de vision pour protéger la nature et l'environnement. Une notification du Ministère de l'environnement et des forêts d'Inde a déjà été publiée. Il met en danger la nature et l'environnement. Le programme de relance du Premier ministre annonce son entrée en vigueur. Cela montre clairement l'environnement du gouvernement Modi. Le programme de relance stimulera également la gouvernance des grandes entreprises dans l'agriculture. À quelque niveau que ce soit, la politique du gouvernement central ne favorise pas les intérêts de l'environnement et du peuple.

Poser la question de la perspective communiste sur la protection de l'environnement
Contrairement au gouvernement central, le gouvernement du LDF prend des mesures pour protéger l'environnement. L'impact du covid-19 aura un impact sévère sur la disponibilité alimentaire des consommateurs au Kerala. L'importation de légumes d'autres États réduira le déficite. En prévision de cela, le gouvernement LDF met en œuvre le projet populaire «Subhiksha Kerala». Le CPI(M) plante des arbres fruitiers dans tout l'État. Les semis devraient être plantés dans les zones appartenant au Parti et dans les maisons des militant.e.s. Les éléments du parti et les militant.e.s doivent prendre l'initiative de planter des arbres.

Prendre soin de la terre, de sa biosphère et de l'environnement est essentiel à la santé de l'humanité.

Kodiyeri Balakrishnan
Secrétaire du Comité d'Etat du Kerala
du Parti Communiste d'Inde (Marxiste)
Deshabhimani, journal quotidien du CPI(M) du Kerala

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile