Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Hollande/PS-EELV : 5 années de trahisons (2012-2017)

Le 23 septembre 2008, le Parlement Européen a vote une résolution scandaleuse instaurant, le 23 aout, une journée de commémoration pour les victimes du communisme et du nazisme. Cet acte, reposant sur un odieux amalgame historique, assimile les héros avec les criminels, les libérateurs avec les occupants, les combattants communistes avec les Fascistes qui les fusillèrent


Vincent Peillon et Catherine Trautmann (PS), Bruno Gollnisch et Carl Lang (FN), Jacques Toubon et Nicole Fontaine (UMP), Alain Lipietz et Daniel Cohn-Bendit (Verts) ont voté ce texte.

Qui oserait nier que les communistes furent, tout au long de leur histoire,les plus ardents combattants contre l’hitlérisme ? Qui oserait réfuter que des milliers d’entre eux furent massacrés pour avoir, en Allemagne comme en Espagne, en Italie comme en France, lutté contre le nazisme ? Qui oserait oublier que les peuples d’Union Soviétique payèrent de leur sang la libération de l’Europe ?

Certains l’osent pourtant, tel Göran LINDBLAD, auteur du rapport remis au Conseil de l’Europe, celui là même qui, le 3 juin 2004 à Riga, avait honoré le mémorial aux SS lettons qui exterminèrent 90 000 juifs dans le sinistre camp de Salaspils !!!

Mesdames et Messieurs les députés européens, Vincent Peillon et Catherine Trautmann (PS), Bruno Gollnisch et Carl Lang (FN), Jacques Toubon et Nicole Fontaine (UMP), Alain Lipietz et Daniel Cohn-Bendit (Verts), cela ne vous dérange guère d’approuver conjointement ce même texte qui salit la mémoire de ceux tombés pour vaincre le fascisme !!!

Aujourd’hui, à l’heure du 20ieme anniversaire de la chute du mur, les tenants du capitalisme en crise attisent l’anti-communisme dans tous les grands médias. Leur but n’est nullement de permettre une discussion sereine sur le bilan historique de la première expérience socialiste de l’histoire, née de la Révolution d’Octobre. Leur but est de criminaliser le communisme, son histoire, ses organisations, ses idéaux d’avenir, pour priver d’espoir et de perspectives politiques les travailleurs et la jeunesse en lutte contre un système capitaliste de plus en plus destructeur et inhumain.

Il s’agit aussi partout de justifier la remise en cause des conquêtes sociales issue de la victoire sur le nazisme en 1945 et de « conjurer » la peur des capitalistes de l’époque de voir triomphe politique mise en œuvre par Sarkozy en France qui détruit les acquis sociaux portés par le Conseil National de la Résistance en cassant la sécu, les retraites par répartition, les services publics, le secteur public industriel, le CNRS, les statuts et les conventions collectives.

La criminalisation du communisme accompagne donc le recul de civilisation auquel nous sommes confronté et vise à empêcher l’émergence des aspirations populaires et révolutionnaires. Elle prépare l’opinion à une répression accrue dans toute l’Union Européenne contre le mouvement ouvrier et démocratique. C’est pourquoi nous appelons, la jeunesse lycéenne étudiante et travailleuse à s’opposer à la campagne de criminalisation du communisme et de la réhabilitation du fascisme !

C’est pourquoi, ne pliant pas face à elle, dénonçant le capitalisme nous réaffirmons que le socialisme reste l’avenir de l’Humanité !

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile