Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 


Espace nord-américain : Etats-Unis-Canada-Québec

Les 44ème élections fédérales viennent de se dérouler au Canada. Convoquée de manière anticipée par le Premier ministre (Libéral) Justin Trudeau, afin de trouver une majorité parlementaire, elles se concluent par un statu quo.

Statu quo que l'on retrouve dans toute la campagne et qui zappe les principaux problèmes sociaux-économiques du Canada.

Article et traduction Nico Maury


Que retenir des élections fédérales au Canada ?
La campagne des élections fédérales a tourné autour de la question : Trudeau aura t-il une majorité à la Chambre des communes ?

Si vous cherchez, auprès des grands partis, ceux qui disposent d'une représentation fédérale, de l'originalité ou des solutions à la crise causée par la pandémie de Covid-19, vous ne trouverez rien. Concrètement, en dehors de la question des francophones/Québec, il n'y a rien eu sur la crise du logement, sur la crise sociale, écologique et sur les natifs.

Le Parti Libéral du Canada de Justin Trudeau ne parvient à gagner une majorité à la Chambre des communes. Le PLC gagne 158 sièges (+1). Il lui manque 11 sièges pour obtenir une majorité. Le Parti libéral trouve ses forces dans l'île de Montréal (Québec), dans l'Ontario (grandes villes) et les régions francophones de l'Acadie (Nouveau Brunswick, Nouvelle Ecosse). Une des explication à cette semi-victoire vient du fait que Justin Trudeau promet beaucoup mais ne fait rien au final.

Le Parti conservateur (PCC) de Erin O'Toole échoue a devancer les libéraux, et cela malgré des sondages qui le donnait vainqueur ou au coude à coude. Le PCC remporte 119 sièges (-2) et s'impose essentiellement dans ses bastions des grandes plaines et de l'Ontario.

Le Nouveau Parti démocratique (centre-gauche) de Jagmeet Singh reste stable avec 25 sièges (+1). Et enfin les Verts de la francophobe d'Annamie Paul subissent une déroute électorale forte. Ils conservent 2 sièges (-1), perdent plus de la moitié de leurs voix (2,3% contre 6,5%) et leur cheffe est sévèrement battue à Toronto (4ème dans sa circonscription avec 8% des voix).

Et au Québec ? Le Bloc québécois en position de force

Le Bloc Québécois (QB) de Yves-François Blanchet sort renforcé de ce scrutin, notamment au Québec, seul endroit où il présentait des candidat.e.s. Avec 34 sièges (+2), il devance le Parti libéral (33 sièges) et est au coude à coude avec ce dernier au vote populaire (PLC : 33,2 %, BQ : 32,2%). Au niveau du Québec, les conservateurs remportent 10 sièges et le NPD conserve son siège.

Le Bloc Québécois a bénéficié d'un soutien renforcé du fait des attaques menées par les grands leaders politiques contre des lois votées par l'Assemblée nationale du Québec. Il est apparu comme le parti qui défend la spécificité québécoise au sein du Canada (tout en ayant une position ouvertement indépendantiste) et s'est autoproclamé comme le défenseur des francophones hors Québec (créant des tensions avec les Acadien.ne.s et les franco-ontarien.ne.s).

La question des francophones a été centrale dans l'élection fédérale, entre la mise à mort des programmes en français à l'Université Laurentienne (Ontario), les failles dans les services fédéraux pour les francophones et les attaques contre le Québec, le Bloc est apparu comme le rempart face aux attaques & menaces des grands partis canadiens et d'Ottawa.

Que retenir des élections fédérales au Canada ?
Et les communistes dans ces élections ?

Le Parti Communiste du Canada présentait 26 candidat.e.s pour ces élections fédérales. Les résultats ont été modestes, même si ils progressent de plus de 500 voix (avec 4 candidatures de moins) par rapport aux dernières élections.

Le Parti communiste était conscient que les résultats seraient modestes, et que ces élections serviraient à préparer le terrain pour les luttes qui animeront la période post-électorale.

Les élections ont permis aux communistes de diffuser des idées alternatives aux grands partis et d'être les seuls (avec le PMLC) à proposer une vision crédible pour faire face à la crise liée à la pandémie de Covid-19. Le Parti communiste et ses candidat.e.s ont milité en direction de la classe ouvrière.

Le Parti communiste a abordé ces élections alors qu'il est en pleine reconstruction, et que le nombre de ses membres a augmenté de 50 % au cours de la dernière année. C'est pourquoi la participation aux campagnes électorales est si importante pour les communistes, même s'ils ne finissent pas par envoyer des député.e.s à Ottawa.

Gagner une majorité nécessitera beaucoup d'organisation sur le terrain, une tâche que les communistes tentent d'accomplir. "Les choses ne s'arrêtent pas lorsque les bulletins de vote sont comptés" rappelle la cheffe du Parti communiste, Elizabeth Rowley, "c'est à ce moment-là que la lutte reprend".

Le Parti Communiste du Canada recueille 4494 suffrages (+589 voix par rapport à 2019 et avec 4 candidatures de moins).

Ontario : 1442 voix

Ivan Byard - Toronto Centre : 176 (0,4%)
Elizabeth Rowley - Toronto Danforth : 204 (0,4%)
Jennifer Moxon - Beaches-East York : 125 (0,3%)
Tristan Dinneen - Guelph : 178 (0,3%)
Nigel Cheriyan - Hamilton centre : 209 (0,5%)
Alex McDonald - Ottawa-Centre : 187 (0,3%)
Larry Wasslen - Ottawa South : 134 (0,2%)
Drew Garvie - University Rosedale : 229 (0,5%)

Colombie britannique : 1256

Tyson Riel - Esquimalt-Saanich-Sooke : 221 (0,4%)
Dock Currie - Saanich-îles du golfe : 127 (0,2%)
Ryan Abbott - Surrey-Centre : 128 (0,4%)
Natasha Hale - Vancouver-Est : 360 (0,8%)
Kimball Cariou - Vancouver-Kingsway : 160 (0,4%)
Janis Zroback - Victoria : 260 (0,5%)

Alberta : 473

Jonathan Trautman - Calgary - Forest Lawn ; 184 (0,5%)
Alex Boykowich- Edmonton Griesbach : 134 (0,3%)
Naomi Rankin - Edmonton Mill Woods : 155 (0,3%)

Québec : 423

Michelle Paquette - Hochelaga : 117 (0,3%)
Jean-Philippe Fortin- LaSalle-Émard-Verdun : 217 (0,5%)
Adrien Welsh - Laurier – Sainte-Marie : 89 (0,2%)

Manitoba : 330

Cam Scott - Winnipeg-Centre Sud : 223 (0,5%)
Robert Crooks - Winnipeg Nord : 107 (0,4%)

Nouveau Brunswick (ancienne Acadie) : 148

June Patterson - Fredericton : 148 (0,4%)

Nouvelle Ecosse (ancienne Acadie) : 328

Katie Cambell - Halifax : 194 (0,4%)
Chris Fraze - Nova Centre : 134 (0,3%)

Saskatchewan : 94

Jeremy Fisher - Université Saskatoon : 94 (0,2%)

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile