Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Vie du PCF et du MJCF

Mardi 24 Avril 2007
Réaction après le premier tour
Dans le rapport que nous venons d’entendre, rien n’a été dit sur notre responsabilité en tant que Parti communiste et sur la responsabilité de ses dirigeants face à ce résultat catastrophique.

Nous payons très cher l’abandon de l’identité communiste, l’abandon de notre autonomie, des abandons qui viennent de loin. Nous payons très cher ce refus obstiné de présenter Marie-George Buffet comme candidate du Parti communiste français.

Nous devons tirer les enseignements de cette stratégie d’échec, en préparant un congrès extraordinaire, sous l’égide des adhérents, avec comme double objectif :

- d’unir et reconstruire le Parti communiste français
- de changer une direction qui n’a plus de représentativité.

Engageons-nous sans état d’âme pour battre Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain.

Corrigeons le tir en présentant dans toutes les circonscriptions des candidats communistes et en affirmant notre identité et notre autonomie. Menons une bataille de rassemblement décisive pour une gauche authentique afin de combattre cette droite reaganisée, cette droite versaillaise. Prenons appui sur cette volonté des milieux populaires qui s’est exprimée dimanche par un vote massif. Portons un projet alternatif au capitalisme.

Nous devons changer de stratégie pour sortir de l’impasse, sortir de la confusion avec les collectifs anti-libéraux, avec ceux qui travaillent à une recomposition politique visant à marginaliser et éliminer le Parti communiste français.

Avec un PCF libre qui retrouve son autonomie, construisons un groupe communiste à l’Assemblée nationale, rassemblons la famille communiste, initions un dispositif exceptionnel de campagne pour les législatives.

Je trouve scandaleux que nous attendions le mercredi 9 mai pour évoquer cette question au Conseil national. Dès maintenant, menons une campagne tambours battants, créons un électrochoc, avec les communistes qui ont mené une belle campagne et qui aujourd’hui se trouvent en souffrance, sont prêts à se réengager pour l’union et la reconstruction du Parti communiste français.

Les communistes attendent un message très fort. Ne loupons pas le coche en nous entêtant sur une orientation qui nous a menés à l’échec. Notre survie passera par la reconquête des classes populaires et du monde du travail, la reconquête de notre identité communiste et de notre autonomie.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile