Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Législatives 2007: XIII° législature

Michel Vaxès et son suppléant Gaby Charroux veulent " redonnez à la gauche les couleurs qui ont fait son histoire ".


Résistance, le maître mot sur la 13° circonscription des Bouches du Rhône
Le meeting de campagne de Michel Vaxès, député sortant et Gaby Charroux, son suppléant, a fait salle comble mardi soir à Martigues. Si le candidat avoue « préférer le débat » à ce genre d’exercice, cette initiative avait pour objectif de « donner un élan supplémentaire » à une campagne où les deux candidats ont perçu nombre de signes positifs au fil de leurs rencontres.

« C’est vrai que les résultats des Présidentielles (N.D.L.R. : où Nicolas Sarkozy est arrivé en tête dans la circonscription) nous inquiètent mais cette inquiétude ne nous démobilise pas » souligne Michel Vaxès. D’une élection à l’autre, la donne peut changer, particulièrement dans une circonscription où les traditions progressistes sont ancrées. Comme souvent, le député sortant a d’ailleurs placé le débat sur le terrain des « valeurs », celles qui « sont l’horizon du monde à construire ensemble ». Des valeurs susceptibles de rassembler bien au-delà de l’influence actuelle du PCF.

« En 2002, le candidat communiste avait fait 3,5% et notre candidat a obtenu 57% aux législatives » note Michel Vaxès, « certes il y avait un candidat unique des grandes formations de gauche (N.D.L.R. le P.S. n’était pas représenté, contrairement à la configuration du premier tour 2007) mais en 1997, malgré la présence du maire d’Istres, je suis quand même arrivé en tête au premier tour ».

« Nous avons envie de croire qu’il se passe quelque chose de différent » proclame pour sa part son suppléant, Gaby Charroux. Pour l’adjoint au maire de Martigues et président de la communauté d’agglomération, « bon nombre d’électeurs veulent redonner à l a gauche les couleurs qui ont fait son histoire ». Les deux candidats entendent mettre leur volonté de rassemblement au service de la « résistance » à la politique de qui l’on sait : « oui, résistance » est le maître-mot face à un homme qui veut cultiver la méfiance envers les étrangers, les jeunes, les salariés, les bénéficiaires de droits sociaux ». Et Gaby Charroux de dénoncer les premiers actes d’un Président de la République qui se comporte « en grand chef des candidats U.M.P alors que les derniers présidents ne nous avaient pas habitués à cela ».

Nicolas Sarkozy a su capter « l’envie de rupture » analyse Michel Vaxès en mettant « une intelligence machiavélique au service d’une escroquerie intellectuelle absolument remarquable, durant la campagne, il n’y a eu qu’un débat sur la stratégie ».

Et comme avec les grands auteurs il faut se référer directement aux sources, le député sortant s’est livré à un exercice de sarkologie, textes en main « nous avons une responsabilité celle d’éclairer en décryptant ce qui se prépare ». Que cache par exemple, la formule « il faut réduire les dépenses » concernant la Sécurité Sociale ? Pour Michel Vaxès, « c’est compliqué sauf à sacrifier la qualité des soins, gérer au mieux cela ne veut pas dire réduire le niveau de la prestation ».

En matière de gestion, les deux candidats illustrent leur cohérence politique par les choix faits à Martigues et Port de Bouc, à la « communauté d’agglo ». « Défendre le bilan, convaincre et batailler encore sur l’enjeu » selon la formule de Gaby Charroux, c’est notamment démontrer que les options prises sur ce territoire pour « la gestion de l’eau, des déchets où nous n’avons pas eu besoin d’écrire au pape (NDLR : une allusion au maire de Fos), la petite enfance, la restauration scolaire, le centre funéraire » sont possibles au niveau national. En d’autres termes, il n’y a pas de fatalité au libéralisme économique forcené. Un message que Michel Vaxès et Gaby Charroux souhaitent porter dans une circonscription où l’on a massivement voté « non » lors du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile