Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Municipales et Européennes 2014

Ce scrutin constituait le premier test électoral grandeur nature pour Antonis Samaras (droite) depuis son arrivée au pouvoir il y a deux ans. La droite tente de sauver la face et se disant qu'une défaite de moins de cinq points reste une victoire pour la coalition gouvernementale, extrêmement fragile, qui ne dispose que de deux sièges de majorité au Parlement




"Les Européens célèbrent la défaite du plan de sauvetage et de l'austérité dans le pays dont les dirigeants européens ont fait le bouc émissaire de la crise", a réagi le chef de file de Syriza, Alexis Tsipras, en renouvellant son appel à des élections législatives anticipées. Son parti ramporte une large victoire en Grèce, et remporte 26,5% des voix, contre 22,7% pour la droite de Nouvelle démocratie. Le parti d'Alexis Tsipras, candidat de la Gauche Unitaire Européenne (GUE) au poste de président de la Commission européenne, confirme là son bon score du premier tour des élections locales de dimanche dernier.

26,55% pour SYRIZA (6 députés) 6,07% pour le KKE (1 député)

SYRIZA arrive en tête des élections européennes avec 26,55% des voix (4,7% en 2009), ils remportent 7 eurodéputés (+6). La droite (ND) arrive second avec 22.76% des voix et 6 députés (-2), ils recueillaient 32,29% des voix en 2009. Les néonazis de l'Aube dorée arrive troisième de ce scrutin avec 9.39% des voix et 2 députés.

La sociale démocratie conduite par le PASOK et relookée dans "l'Olivier" ne parvient pas a faire oublier que l'austérité c'est son idée, les socialistes recueillent 8,03% des voix (contre plus de 36,65% en 2009), ils perdent 6 députés et en conservent que 2. La coalition de droite modérée "To Potami" (la rivière) recueille 6,61% des voix (1 député) et le KKE 6,07% (-2,27 points) et conserve qu'un seul député (-1)



SYRIZA remporte la victoire en Attique

Rena Dourou remporte une grande victoire dans le district de l'Attique, elle recueille 50,83% des voix, 792.114 suffrages et 61 élus contre 49,17% pour le PASOK (12 élus). Lors du premier Rena Dourou, qui conduisait la liste de Syryza était arrivé en tête des élections avec 23.76% des voix (+17,53 points). Le PASOK qui se présentait sous les couleurs de l'Olivier talonnait la gauche avec 22,15% des voix (-1,9% points). Le KKE obtient 10,64% des voix, un score en recul (-3,8 points). La droite au pouvoir (ND) obtient 14.12% des voix.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile