Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Dimanche 15 Octobre 2006

Médicaments déremboursés, une augmentation des prix vertigineuse.


La Santé: un luxe de plus en plus réservé aux riches
La Santé: un luxe de plus en plus réservé aux riches
Une enquête de 60 millions de consommateurs souligne combien les prix des médicaments déremboursés par la Sécurité sociale en mars dernier ont littéralement explosé.

L'enquête, effectuée dans une pharmacie de quartier, relève que le prix de l'Efferalgan Vitamine C y est passé de 1,93 à 3,95 euros, soit 105% d'augmentation, tandis que celui d'un médicament utilisé dans les affections bronchiques bénignes a augmenté de 126% et celui de gouttes oculaires de... 349%! Et ce ne sont que quelques exemples.

C'est que, si le prix des médicaments remboursés par l'Assurance maladie est fixé par une convention entre les laboratoires fabricants et les autorités administratives de santé, il n'en va pas de même pour les médicaments non remboursés. Là, les laboratoires fixent librement leurs prix... à la hausse bien sûr, et la pharmacie de quartier en fait autant. Résultat, au bout de la chaîne, le consommateur est toujours perdant, et si tel ou tel produit se vend plus ou moins cher selon la pharmacie à laquelle on s'adresse, dans toutes, on paie le même produit plus cher qu'auparavant.

Les conséquences néfastes ne concernent pas seulement le porte-monnaie des familles. Avec les baisses de remboursement des médicaments, l'augmentation des prix des consultations chez les médecins généralistes et spécialistes et la diminution de leur remboursement si on ne respecte pas le "parcours de santé", tout pèse encore plus qu'auparavant dans le sens d'une automédication, contraire à une bonne prise en charge de la santé. En effet, par exemple, dès lors qu'on tousse mais que l'on sait que le sirop autrefois remboursé ne l'est plus, à quoi bon aller voir le médecin? Et le risque augmente ainsi de passer à côté d'une maladie plus grave qui aurait pu être diagnostiquée par le médecin.

Dans tout cela, il n'y a que la santé des profits, ceux des trusts pharmaceutiques, des grossistes et des pharmaciens détaillants, qui est vraiment soignée.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile