Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Sept maires PCF de Seine-Saint-Denis étaient convoqués le 8 juin 2010 au tribunal administratif de Montreuil, saisi par le préfet du département, après avoir pris des arrêtés contre les expulsions et/ou les coupures d'énergie


Sept maires PCF de Seine-Saint-Denis au tribunal administratif
Le préfet a demandé une suspension des arrêtés en attendant que le tribunal se prononce sur le fond. Le juge des référés doit rendre sa décision par ordonnance vendredi 11 juin.

Les maires des communes de La Courneuve, du Blanc-Mesnil, de Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse et Bobigny avaient signé ces arrêtés le 15 mars, à la fin de la trêve hivernale des expulsions locatives.

« Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que les expulsions locatives sont barbares et sont bien souvent inutiles, de nombreuses associations prennent position contre et de plus en plus de citoyens, qui ne sont pas nécessairement engagés, soutiennent des familles dans ces situations quand ça arrive près de chez eux », a déclaré à l’AFP Catherine Peyge, maire (PCF) de Bobigny.

« Sur ma commune, ce sont près de 800 familles qui sont concernées, et cela ne touche plus seulement les plus pauvres mais également des cadres qui peuvent se retrouver au chômage. Personne n’est à l’abri des difficultés de la vie », a-t-elle ajouté.

« Nous préconisons, plutôt que des expulsions, une revalorisation des salaires et minima sociaux car les loyers ont beaucoup augmenté, même les loyers sociaux, et les familles les plus modestes n’arrivent plus à suivre, quand on doit faire un choix, on nourrit d’abord sa famille, on voit ensuite pour le loyer », a conclu Mme Peyge.

Chaque année, plus de 100.000 décisions de justice ordonnant une expulsion sont prises. La Fondation Abbé-Pierre s’attend à ce que 30.000 à 40.000 ménages soient effectivement expulsés en 2010.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile