Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Les membres, jeunes et sympathisants du Parti communiste du Pakistan sont très actifs dans les actions d’aide et de sauvetage. Le PTB invite à les soutenir financièrement. Rencontre avec Imdad Kazi, du Parti Communiste du Pakistan (PCP)


Solidarité avec le Pakistan :Rencontre avec Imdad Kazi, du Parti Communiste du Pakistan
Les inondations qui touchent 20 millions de Pakistanais sont doublement grave parce qu’elles viennent s’ajouter aux catastrophes provoquées dans le pays par l’impérialisme et les intégristes islamistes, affirme Imdad.

Le quartier général du parti est installé à Hyderabad, dans la province de Sindh. Avec son 1,5 million d’habitants, c’est la sixième ville du pays. Elle est située sur le puissant fleuve Indus. Et, aujourd’hui, ce n’est pas une bénédiction, mais une malédiction. « La situation devient intenable, ici. Les inondations ont atteint Hyderabad, la pression de l’Indus, dont le cours est très rapide, est devenue trop forte. Des dizaines de milliers de personnes habitant sur ses rives sont directement menacées. »
Deuxième catastrophe : les extrémistes religieux et l’armée

Les intérêts politiques qui sous-tendent une grande partie de l’aide sont une catastrophe de plus pour les victimes. « La crédibilité du gouvernement est très faible », raconte Imdad. « Les gens ne doivent pas savoir que les actions d’aide des autorités sont trop limitées et très, très lentes. Deux autres forces sont aussi présentes. Vous avez les extrémistes religieux, qui sont très actifs dans la province de Sindh et qui reçoivent des millions de dollars du Moyen-Orient. Avec ça, ils peuvent proposer aux gens tous les secours possibles. Et ce que le gouvernement élu néglige de faire est volontiers repris par l’armée pakistanaise et ses généraux. L’establishment militaire a établi de vastes camps de secours de l’armée. Les quelques hélicoptères qui larguent des marchandises de secours sont hyper-médiatisés ; c’est uniquement de la propagande. »

Et là où se trouve l’armée pakistanaise, les États-Unis ne sont sans doute jamais loin. Au moment de l’interview, l’influent sénateur américain John Kerry était en visite au Pakistan. « Et, la semaine prochaine, nous aurons encore Hillary Clinton dans les pattes », ajoute Imdad Kazi. Kerry a annoncé une hausse de l’aide américaine, la portant ainsi à 150 millions de dollars. Il a également visité la base aérienne de Ghazi, à Tarbela, depuis laquelle l’armée américaine entreprend des actions d’aide. Sans doute dans les intentions humanitaires les plus nobles…
La reconstruction va demander des années

Le PCP voit les choses tout autrement. Il n’est pas évident, aujourd’hui, au Pakistan, d’être ouvertement actif en tant que communiste. « Toutefois, dans 60 % de la province de Sindh, c’est faisable. Ailleurs, nous travaillons via des comités paysans locaux ou des conseils de solidarité et, pour des raisons de sécurité, nous devons utiliser des noms d’emprunt. » Le parti envoie des équipes mobiles vers les camps de réfugiés afin d’aider à la distribution de nourriture et des vêtements et de contribuer à l’aide médicale. Depuis Karachi, le parti organise des équipes médicales qui se rendent dans les régions touchées. Il s’agit d’un effort de longue durée, dit Imdad : « Cette inondation catastrophique va encore durer trois mois au moins. La reconstruction, elle, va sûrement demander quelques années. »
Appel au soutien de la part du PTB

Le PTB lance un appel afin de soutenir l’aide apportée par le Parti Communiste du Pakistan. C’est faisable en versant une contribution sur le compte n° 001-1151486-75 du Fonds de soutien du PTB, en mentionnant « solidarité Pakistan ». Merci !

Jean Pestieau pour Solidaire.org
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile