Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Hollande/PS-EELV : 5 années de trahisons (2012-2017)

Le suspense a duré une bonne partie de la journée de mercredi concernant le dépôt d'une motion de censure du gouvernement Valls par des députés de gauche. Finalement, il ne leur a manqué que deux signatures. Parmi les 56 frondeurs, trois ultramarins : deux Martiniquais et une Réunionnaise


Trois Ultramarins parmi les 56 députés de gauche qui ont voulu censurer le gouvernement Valls
Si aucun des députés ultramarins appartenant au groupe socialiste de l'Assemblée nationale n'a signé la motion de défiance relayée par les frondeurs, trois députés des Outre-mer classés à gauche se sont associés à la démarche. Tous trois sont membres du groupe GDR, Gauche Démocrate et Républicaine. Au total 56 députés de gauche ont signé le texte, dont 28 socialistes. Il fallait 58 signataires pour que la motion puisse être déposée.

Une Réunionnaise et deux Martiniquais

La députée de La Réunion Huguette Bello s'est associée à cette tentative de dépôt d'une motion de défiance, ainsi que ses collègues martiniquais Alfred Marie-Jeanne (par ailleurs président de la collectivité de Martinique) et Jean-Philippe Nilor.

Le vote de ces trois députés de gauche n'a rien de réellement surprenant. Ce n'est pas la première fois qu'ils s'opposent au gouvernement Valls. En avril 2014, lors du vote sur le plan de stabilité, Huguette Bello et Alfred Marie-Jeanne avait voté contre le projet gouvernemental, tandis que Jean-Philippe Nilor s'était abstenu.

Quelques mois plus tard, en septembre 2014, lors du vote de confiance au gouvernement Valls, Huguette Bello et Jean-Philippe Nilor s'était abstenu, tandis qu'Alfred Marie-Jeanne avait voté négativement.

http://la1ere.francetvinfo.fr/trois-ultramarins-parmi-les-56-deputes-de-gauche-qui-ont-voulu-censurer-le-gouvernement-valls-359137.html#xtref=http://m.facebook.com/

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile